Parcs et jardins

Image

Parc – Villa Borghese Ce parc de 80 hectares, outre la célèbre Galerie Borghèse comprend la Villa Giulia, le palais des Beaux-Arts, l’école d’architecture, etc…Quelques fontaines, de nombreuses sculptures en ont fait un havre de paix au milieu de l’agitation de la ville, très prisé des romains et des touristes. Le lac peut accueillir quelques courtes promenades en barque. Il est agrémenté d’un petit temple d’Esculape, imité du grec classique. (Au-dessus de la place d’Espagne)

Jardin botanique Voici un jardin botanique dans le charmant quartier du Trastevere. Les amateurs de plantes tropicales, cactus et orchidées seront aux anges. Il accueille plus de 7000 espèces de plantes originaires du Mexique, de Californie, de l’Arizona, Madagascar et d’autres pays en Afrique et dans le monde. Orto botanico, Largo Cristina di Svezia 24 (une rue perpendiculaire à la via della Lungara).

Parc – Villa Doria Pamphilj A l’ouest de Rome, un parc de 184 hectares avec de nombreux édifices. Une idée de ballade très romantique à Rome. Via di San Pancrazio. (bus 44 en partant du Théâtre Marcellus dans le centre).

Terrasses panoramiques

Vue RomePour un drink ou un apéritif-dinatoire avec une vue à couper le souffle sur Rome…

Palazzo manfredi (Colisée) rue labicana, 125 – tel.:0039 06 77 59 13 80 apéritif : 12-16 €  www. hotelgladiatori.it

Hotel Raphael (Place navone) largo Febo, 2 – tel.: 0039 06 68 28 31 apéritif : 8-15 € www. raphaelhotel.com

Hotel Locarno (Place peuple) rue della penna, 22 – tel.: 0039 063610841 apéritif : 6-13 € http://www.hotellocarno.com

Hotel la Minerve (Panthéon) place della minerva, 69 – tel.: 0039 06 69 52 01 apéritif : 9-15 € http://www.grandhoteldelaminerve.it

Il Palazzetto (Place d’Espagne) rue del bottino, 8 – tel.: 0039 06 69 93 41 apéritif : 8-10 € http://www.ilpalazettoroma.com

Hotel St George (Campo dei fiori) rue  giulia, 62 – tel.: 0039 06 68 66 11 apéritif : 10-17 € http://www.stgeorgehotel.it

Où pique-niquer dans les parcs de Rome ?

Rome s’enorgueillit d’avoir 35 parcs et jardins qui couvrent jusqu’à 180 ha ! Si Rome m’était contée vous en conseille quelques-uns ….

Jardin sur la Colline du Palatin

Haute de 70 mètres, la célèbre colline accueillait un jardin botanique, aménagé au XVIIe siècle par la grande famille seigneuriale que sont les Farnèse. Point de vue insolite sur les toits du Capitole et fraicheur garantie. Avec le billet du Colisée  durant deux jours, vous pourrez accéder à la colline depuis la rue San Gregorio.

 Jardin Villa Celimontana (Au-dessus du Colisée)

villa celimontana

Villa Celimontana

Végétation luxuriante pour cette villa crée en 1582 par la famille Mattei. A ne pas manquer : l’obélisque provenant du temple du soleil à Héliopolis, de l’époque de Ramsès II, placé au sein du parc en 1584. Proche de ce dernier, se cache une vue imprenable sur les thermes de Caracalla ainsi qu’un nymphée d’époque maniériste.

Jardin sur la colline du Janicule (trastevere)

Pour une vue large sur Rome et une balade calme, en dehors de la cohue de la capitale italienne. Il est possible d’y accéder de vicolo del cedro au cœur du quartier Trastevere pour y apprécier une vue panoramique sur les toits romains. En profiter pour voir la fontaine de l’Aqua Paola, célébrée dans le film oscarisé de la grande bellezza de Sorrentino.

 Parc Villa Doria Pamphilj (trastevere)

A l’ouest de Rome, le plus grand parc de Rome avec 184 hectares. Une idée de balade pour y rencontrer des romains faire du sport ou sur les pistes cyclables. Accès possible de la colline du Janicule. La villa même, est née comme résidence de campagne de la famille Pamphilj, sous le pontificat d’Innocent X (1644-1655).

Ce parc de 80 hectares, outre la célèbre Galerie Borghèse comprend la Villa Giulia, le palais des Beaux-Arts, l’école d’architecture, etc…

Quelques fontaines, de nombreuses sculptures en ont fait un havre de paix au milieu de l’agitation de la ville, très prisé des romains et des touristes. De là, vous pourrez rejoindre le belvédère du Pincio, pour admirer la place du Peuple. Le lac peut accueillir quelques courtes promenades en barque. (Ne manquer pas les écureuils pas farouches pour un sou, et un tour en rosalie).

Jardins des orangers (appelé aussi parc savello)

parc oranger

Vue sur la coupole de Saint Pierre

Le Giardino degli Aranci (jardin des orangers) est situé sur une des sept célèbres collines, l’Aventin. Panorama romantique sur le centre historique, donnant sur le grand cirque, où avaient lieu, dès l’époque étrusque, des courses de char sous le regard électrisé de 250 000 spectateurs !|

Parc Villa Borghese (Au-dessus de la place d’Espagne)

Piazza di Siena, villa Borghese

Ce parc de 80 hectares, outre la célèbre Galerie Borghèse comprend la Villa Giulia (musée étrusque), le palais des Beaux-Arts, l’école d’architecture, etc…
Quelques fontaines, de nombreuses sculptures en ont fait un havre de paix au milieu de l’agitation de la ville, très prisé des romains et des touristes. De là, vous pourrez rejoindre le belvédère du Pincio, pour admirer la place du Peuple. Le lac peut accueillir quelques courtes promenades en barque. Ne manquer pas les écureuils et un tour en rosalie.

Panoramas de Rome

Image

Les jardins de la villa Médicis

Entrée avec un guide uniquement, jardin à l’italienne superbe avec une vue imprenable sur la capitale ! Le coup de cœur de Si Rome m’était contée.

La colline du Janicule

Pour une vue large sur Rome et une balade calme, ombragée et à l’écart des voitures bruyantes. Il est possible à partir du Trastevere d’y aller apprécier une vue panoramique sur les toits romains. Accès de via Garibaldi.

La vue du Pincio

Pour une vue au-dessus de la place d’Espagne et d’au-dessus de la Place du Peuple.

La vue de la cafétéria des Musées du Capitole (terrazza caffarelli)

Pour voir les toits du ghetto et admirer le théâtre Marcellus, tout en dégustant un bon café italien. Accessible du Capitole sans entrer dans les musées. Passez sous un petit arc puis à gauche.

La mer à deux pas de Rome !

Pour vous rendre en bord de mer, à Ostie, à 25 km du centre de Rome, il vous suffit de rejoindre la station de métro « Piramide » (ligne B bleue), direction Laurentina. Dans cette station de métro, vous prendrez un train de banlieue en direction « Lido di Ostia ». Il y en a tous les quarts d’heures. En vingt minutes vous arriverez à l’arrêt « Stella polare », où descendre. Ensuite, c’est à 10 minutes à pied, toujours tout droit, vous ne pouvez pas vous trompez !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ceux et celles qui voudront trouver des coins plus sauvages, il vous faudra prendre un des bus qui part de la station Cristoforo Colombo (tout au bout de cette ligne de banlieue), afin de rejoindre les dits « cancelli « . La plupart des plages sont payantes car gérées par des établissements balnéaires, sauf aux « cancelli « .

Quant au ticket de transport, il est le même pour Ostie, que pour le centre-ville de Rome. Ce ticket appelé BIT est valable 100 minutes pour tram/bus/ train  : 1,50€ l’aller. Il ne vaut que pour un seul aller en métro. Gratuit pour les enfants jusqu’à 10 ans inclus, accompagnés d’un adulte. 

Évidemment, vous devez absolument vous arrêter avant pour visiter la ville antique d’Ostie, très bien conservée. Station sur la même ligne : Ostie antique

On peut profiter pleinement de la mer en hiver à Rome, le temps étant très souvent dégagé en bord de plage. Je vous conseille ce restaurant de poissons :

Soul Kitchen, Lungomare Paolo Toscanelli, 119.Tel. :0039 06 567 4205

Et si vous poussez à pied un peu plus loin, goutez au célèbre Krapfen, un beignet au chocolat ou à la crème qui est servi sur un drôle d’engin suspendu dans les airs, ressemblant à une fusée. Effet garanti sur nostri bambini ! P.zza Anco Marzio, 18.

Krapfen

Allez, je vous confie un de mes lieux secrets ! Un endroit où se ressourcer qui donne sur le bord de mer :

Victoria Regeneration SPA
Lungomare Paolo Toscanelli, 195 – 00121 Lido Ostia (Roma)
Telefono: +39 06 86760394
Victoria Spa

Pour ceux qui seront en voiture, je vous suggère les plages de l’Argentario, de Sperlonga et Gaeta.