Réveillon à Rome

Le dîner du nouvel an reflète la gastronomie italienne fondée sur des plats aux goûts simples et authentiques avec des produits d’excellente qualité. La tradition veut qu’à minuit, on déguste du cotechino (semblable à la saucisse de Morteau) et des lentilles, afin d’être riche l’année suivante. Cela fait des années que j’essaie sans résultats, peut-être que pour vous cela fonctionnera ! Régalez-vous !

Deux adresses pour réveillonner :

Restaurant traditionnel : Renato e Luisa


via dei Barbieri, 25 (largo torre argentina). Pour réserver : info@renatoeluisa.it

Menu POISSON

Panzanella di gamberi (crevettes)

Tortino di polpo (poulpe)

Crostini di alici ( anchois) di Cetara con burro Occelli e pomodoretti confit

Raviolone  spigola (bar) e zucchine (courgette) con pomodoretti infornati  e pecorino (fromage brebis)

Trancetto di tonno (thon) in granella di nocciole (noisette), carciofo alla romana (cœur d’artichaut)

Tortino al cioccolato

€ 80,00 par pers. (vins ne sont pas inclus)

Menu VIANDE

Prosciutto di parma 18 mesi  e burrata (fromage fait à partir de mozzarella, avec un cœur crémeux)

Polpettine di bollito (boulette de boeuf)con purè di sedano rapa (céleri)  marmellata di peperoni (poivrons)

Carciofo alla giudia (artichaut frits) con ricotta aromatizzata all’arancio (orange) e lardo Patanegra

Ravioli stracotto (boeuf braisé) e burrata al vino rosso

Stinco di vitello (veau) al marsala con albicocche secche ( abricots secs) e finocchietto selvatico (graines de fenouil)

Cheesecake ai frutti di bosco

€ 70,00 par pers. (vins ne sont pas inclus)

Les menus comprennent, pain, eau, café, gressins fait maison


Restaurant moderne : Il Buff

Produits des Pouilles et de Calabre. Demandez Franco !

via di S. Francesco a Ripa, 141 (Trastevere).

Tél. :  +39 06 581 9667. Menu à 100 € par personne .Pour réserver : info@ilbuff.it

buff nouvel an

Le nouvel an à fêter à l’italienne

Le capodanno remonte à la fête du dieu romain Janus (d’où l’étymologie du mois de janvier), on avait déjà pour coutume de fêter le passage pour le nouvel an. Au VIIe siècle, ce culte étant païen fut déploré par Saint Eloi ; la Saint Sylvestre reste aujourd’hui pour les italiens, la fête de ce pape sanctifié du IV e s. qui instaura la tolérance du christianisme au sein de l’Empire romain.

La tradition profane de cette fameuse nuit de la Saint Sylvestre est de porter des sous-vêtements rouges comme porte-bonheur.

Auront lieu des concerts et spectacles sur la rue dei fori imperiali et autel de la patrie (Vittoriano). Nous ne connaissons pas encore le programme.

La nuit du 31, un grand concert  a lieu en général à 22h au circo massimo, sauf en 2017.

Les feux d’artifice ne manqueront pas,  les romains en sont très friands, on les entend constamment durant l’année pour fêter un diplôme, un baptême… Vous pourrez grimper sur le mont Janicule, sur la butte qui surplombe le Colisée (au-dessus du métro Colosseo)  pour les admirer. Les fêtards se retrouvent en général place du Peuple, mais attention aux pétards  qui fusent de tous côtés ! Heureusement, vous n’aurez plus l’occasion de voir jeter des balcons, des vieilles machines à laver, des plats…. comme on faisait encore dans les années 70.

Envie d’Opéra ?  Les plus beaux airs d’Opéra avec chanteurs de l’orchestre philharmonique de Rome en costumes du XVIIIe siècle. Au programme entre autres G. Donizetti, G. Rossini, G. Verdi, G. Puccini…..Chiesa Anglicana All Saints – via del Babuino,153. Pour réserver : tel. 06.85301758 ou par email: service@romeguide.