Passer noël à Rome

Rome accueille Natale de manière plus religieuse, que commerciale. Les petits santons se préparent à pointer le bout de leur nez alors que notre indétrônable sapin vert ne côtoiera pas forcément la cheminée. Dans les rues, peu d‘illumination d’ailleurs, font place les zampognari (joueurs de flûte traditionnelle), qui chaque année descendent des montagnes des Abruzzes et de la Ciociarie*.

L’énorme festin natalizio sera de rigueur, et oui, nous sommes en Italie !

Anguilles marinées, mollusques, crustacés vous seront servis. Et puis, pour finir le célèbre Panettone qui est passé depuis longtemps au-delà des Alpes.  Mais connaissez-vous ses variations au chocolat, sans fruits confits, etc ? Vous en trouvez au célèbre centre commercial prônant la gastronomie italienne,  EATALY**. Si vous voulez jouer aux Polentoni***, vous pourrez opter pour le Pandoro, gâteau de Noël véronais.

Pour les enfants, ne manquez pas le marché de noël de Piazza Navona qui regorge de jouets et d’objets artisanaux.  Outre les figurines chrétiennes, les enfants seront surpris de se trouver nez à nez avec…une sorcière, la Befana, qui amène traditionnellement à l’épiphanie des cadeaux aux enfants sages et du charbon ( aujourd’hui sous forme de bonbons !) à ceux qui ne le sont pas…

Le presepio (crèche) monumental avec des statues de plus de trois mètres, réalisées en 1846 sur la place Saint Pierre est toujours au rendez-vous. A partir du 7 décembre sera en place une crèche de 25 m2, faite de sable des Dolomites, donnée au pape François.

À côté duquel, s’élève un sapin de Noël donné tous les ans par une région différente. Cette année, c’est un épicéa donné cette année par la région Frioul-Vénétie julienne.

Je vous conseille la messe de noël à la splendide basilique Santa Maria in Trastevere, chère aux romains.

Vous verrez bien d’autres lors de l’exposition « les 100 crèches » à l’ église Sainte Marie du Peuple, cependant, il faudrait aller à Naples, contrée ancestrale des presepi, pour admirer les plus belles réalisations.

Musée privé Angelo Stefanucci de la crèche. Ouvert les mercredis et samedis, de 17h à 19h30. Via Tor de’ Conti, 23 et 31/A. Plus d’informations sur : Rome1.com

La Ciociarie*  soit« terre des ciociàri », vient du nom des chaussures traditionnelles connues sous le nom de ciocia. C’est une région du Latium évoquée dans le film de De Sica, La Paysanne aux pieds nus, pour lequel Sophia Loren, reçu l’Oscar en 1961.

EATALY** http://www.roma.eataly.it/(métro Piramide)

Polentoni***  en référence à la polenta servie à Milan, les gens du sud sont en revanche, les terroni.

Les biscuits romains de noël «I Mostaccioli »

«I Mostaccioli » C’est la version la plus simple, mais ils peuvent être glacés au chocolat ou avec des amandes et des écorces d’orange…

Ingrédients pour la préparation

60 g de farine

100 g de noisettes ou noix décortiquées

100 g de miel

2 blancs d’œufs

cannelle

poivre

Préparation

Prenez un récipient dans lequel vous pétrirez la farine avec le miel, les blancs d’œuf, les noix ou les noisettes, le poivre et la cannelle.

Coupez- les en bandes, puis en forme de losange et mettez-les sur la plaque du four beurrée ( anti Mostaccioliadhérente si possible).

Travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit bien  homogène, puis étendez-la sur un plan de travail. Faites cuire les mostaccioli au moins 20 minutes à 180°C.

Rappelez-vous de les retirer de la plaque,  uniquement lorsqu’ils seront complètement refroidis.

Buon appetito !

Ce que les romains mangeront pour noël

La veille de Noël, Rome se délecte d’un repas de poissons et fruits de mer.

Gambas grillées, beignet de morue,  spaghetti aux tellines, anguille frite, puntarelle aux anchois et en dessert les gâteaux caractéristiques :  le pangiallo et  le panpepato.

Le pangiallo, sous la Rome antique, était servi lors du solstice d’hiver, afin de favoriser le retour du soleil. C’est un dessert à base de figues sèches, safran, miel, fruits secs et confits.pangiallo

Le panpepato  est connu depuis le  XVIe siècle avec l’arrivée des épices en Occident, ce dessert est composé d’amandes, noisettes, pignons de pin, cannelle, poivre, noix de muscade, orange et cédrats confits ainsi que de raisins secs mélangés à du chocolat, café, liqueur, miel, farine.

La puntarelle, pousses de chicorée, se servent traditionnellement avec une sauce composée d’ail pilé  aux anchois, auxquels on ajoute un bon vinaigre de vin.

Le déjeuner du 25 décembre – le noël romain est à base de  viande : beignets frits de brocoli, fleurs de courgettes ou de pommes, tortellini au bouillon de poule, agneau de lait rôti et artichauts, fruits secs, ricciarelli (biscuits aux amandes) et torrone (nougat).

Dîner chez l’habitant en musique !

La chaleureuse et pétillante Ippolita vous reçoit dans son appartement cosy, au cœur des ruelles du Trastevere.


Plafonds en bois, sol en terre cuite, ameublement et déco vintage, vous êtes dans un cadre typiquement romain.

Ippolita, passionnée de musique classique, pianiste et fin cordon bleu propose une introduction musicale, illustrée par de délicieux mets tant aimés des compositeurs.

La soirée commencera autour d’un verre de bienvenue, agrémentée par l’écoute d’extraits musicaux, qu’Ippolita commentera de façon plus ou moins technique selon son auditoire.

papale (1)

 

La maîtresse de maison parle anglais et espagnol.

Un service de traduction en français est disponible sur demande : 50 euros.

Les menus pourront être adaptés en cas d’allergies à certains aliments, ainsi que les vins.

Tarifs 

Dîner assis :

 De 2 à 4 participants : 50€ par personne

De 5 à 7 participants : 45€ par personne

Buffet de 8 à 12 personnes : 30€ par personne

Pour le menu Rossini : 5€ par personne supplémentaire.

8 menus au choix

La musique romaine : entre palais et théâtre

Plats inspirés des lieux caractéristiques de la musique classique à Rome :

Oratoire Saint Philippe Neri, chapelle Sixtine, théâtre Costanzi.

Entrée : pizza figues et mortadelle, artichauts à la romaine

Premier plat : Pâtes Fettuccine alla carbonara (la vraie, sans crème fraîche !)

Second plat : Coda alla vaccinara, spécialité romaine (queue de bœuf sauce tomate et céleri)

Accompagnement : Puntarelle* (ou autres légumes selon la saison)

Dessert : Tiramisù

Vin rouge

* pousses de chicorée, servies avec une sauce composée d’ail pilé

aux anchois, auxquels on ajoute du vinaigre de vin.

Du classique au lyrique : made in Italy 

L’éloge de la musique italienne, de la musique baroque à l’Opéra.

Dégustation à choisir à l’avance par tous les participants

Entrées : Peperonata (pommes de terre et poivrons aigre-doux) ou bruschetta à la tomate

1 plat au choix entre : pâtes aux aubergines, tomates, ricotta ou pâtes au potiron maison ou risotto aux fruits de mer

1 plat au choix entre : tourte de poisson aux câpres ou roulés de viande ou boulettes de viande sauce tomate ou pintade braisée

1 dessert au choix entre : blanc- manger aux amandes à la cannelle ou tiramisù ou gelée au melon (ou pastèque selon saison)

Vin rouge

Stanley Kubrick : 5 films en musique !

Pour changer du répertoire italien, chaque plat évoquera un film

Entrées : Mousse gorgonzola chocolat noix et muscat : Eyes wide shut

Premier plat : Risotto au safran caramélisé : Shining

Second plat : Saumon à la bière Guinness : Barry Lyndon

Accompagnement : Navet noir de forme carré : l’Odyssée de l’espace

Dessert : Crème de lait au gingembre : Orange mécanique

Vin rou

Mozart : Don Giovanni

Don Giovanni, inspiré de la vie de Casanova…soit le charme à l’italienne

Entrées : mousse gorgonzola poire chocolat noix et miel, pommes de terre au café, pesto d’anchois

Premier plat : Tagliatelle maison au canard

Second plat : Bouchées filets de porc aux fruits secs

Dessert : Mousse chocolat et fraise

Dessert : Mousse chocolat noir et piment

Vin rouge

Pietro Mascagni : Cavalleria Rusticana

« Cavalleria rusticana » a été créé au Teatro Costanzi de Rome en 1890. Quelque part en Sicile, Turiddu, avant de partir pour l’armée, était tombé amoureux de Lola. Cette dernière, lasse de l’attendre, finira par épouser le charretier Alfio. A son retour, Turiddu fera la cour à Santuzza.
Cependant, attiré de nouveau par Lola, il profitera des absences d’Alfio pour rencontrer son ancienne flamme. Santuzza, affligée, lui clame qu’elle l’aime encore bien qu’il l’ait trahi. Turiddu lui fait croire que sa vie serait menacée, si Alfio venait à découvrir leurs étreintes …

Entrées : Pecorino (fromage) sicilien et confiture de citron, omelette aux artichauts, pani cunsato (bruschetta aux tomates, olives noires, concombre, oignons, basilic et origan)

Premier plat : Timbale d’anellini* à la Norma (pâtes en forme d’anneau aux aubergines, tomates, ricotta)

Second plat : Sciusceddu de Messine (boulettes de bœuf et crème de ricotta de brebis)
Peperonata (pommes de terre et poivrons aigre-doux)

Accompagnement : Salade fenouil-orange aux pistaches

Dessert : Parfait aux amandes d’Avola caramélisées

Vin rouge

Les femmes chez Verdi

Verdi à travers quatre œuvres :
Gilda, femme angélique (Rigoletto, 1851)
Violetta, femme mûre (La Traviata, 1853)
Aida, femme tourmentée (Aida, 1871)
Lady Macbeth, femme ambitieuse (Macbeth, 1847 e 1865)

Entrées « Aida » : lentilles au cumin, aubergines au tahini (crème de sésame)

Premier plat : Ravioli « Gilda » maison à la mode de Mantoue (farcis à la citrouille, aux amaretti et aux poires confites) sur sauce au parmesan

Second plat : Tourte au saumon « Lady Macbeth »

Dessert : Mousse au chocolat « Violetta »

Vins : Prosecco ou Lambrusco

Puccini, Tosca

Tosca fut créé le 14 janvier 1900 au Théâtre Costanzi de Rome. Les trois actes se déroulent à Rome, entre les murs du palais Farnèse et la terrasse du Château Saint-Ange. Le compositeur Giacomo Puccini, était un passionné de gastronomie toscane. Il se délectait de gibier et de crème caramel appelé alors « lait à la portugaise ».

Entrée : Crostini au chou noir de Toscane
Premier plat : Risotto de poissons
Second plat : Pintade braisée

Accompagnement : Haricots aux herbes aromatiques

Dessert : Panpepato* au Vinsanto (vin doux italien de dessert toscan)

De quoi est composé ce dessert ? Pour en savoir plus, cliquez sur : panpepato

Vin rouge

Quel gourmand ce Rossini!

Pour le menu Rossini : 5€ par personne supplémentaire.

La Musique de Rossini, à son image, est empreinte de bonne humeur et de vivacité.
Bon vivant et fin gourmet, Rossini s’intéresse aussi à la gastronomie : il invente des recettes auxquelles il donne le nom de ses opéras : Tarte Guillaume Tell, Bouchées de la Pie Voleuse.  Le fameux Tournedos Rossini quant à lui est un évident hommage au compositeur mais le mystère reste entier pour lui en attribuer l’invention.

Entrées : Amuse-gueules à la mousse de poulet, jambon, gorgonzola et mortadella

Premier plat : pâtes maccheroni à la Rossini, aux champignons et à la truffe

Second plat : Tournedos Rossini revisités par Ippolita

Accompagnement : Salade vinaigrette Rossini
Dessert : Tarte Guillaume Tell et sa crème diplomate aux pommes et à la liqueur
Vin rouge 

 

 

Petit guide de Rome

Quand venir à Rome ?

Rome est plus accueillante, afin d’éviter les hordes de touristes… en janvier ! Cependant l’été, Rome est si vivante que cela serait dommage de ne pas en profiter à cause de la chaleur : festivals, concerts et projections en plein air. L’hiver, il pleut en novembre, mais le climat est très doux et surtout la lumière est très belle.

Les 10 règles d’or pour passer un bon séjour romain

  1. Attention aux horaires des églises qui ferment entre 12h et 16h, à part pour les grandes basiliques.
  2. N’oubliez pas d’avoir un foulard pour vous couvrir les épaules et pas de short trop court, pour visiter les lieux de culte.
  3. Restez extrêmement vigilants dans le Colisée, bus et métros bondés, il y a de nombreux pickpockets
  4. Veillez à avoir les cartes d’identités des enfants pour la gratuité aux sites et musées.
  5. Evitez les zones autour du Vatican, Trevi, Panthéon, places Navone et d’Espagne et du Colisée pour vous restaurer, les attrape- touristes sont légion.
  6. Pour acheter les billets du bus, on peut rarement se les procurer au chauffeur, il faut les acheter dans les métros ou aux tickets de tabac.
  7. Attention, il manque beaucoup de signalétique dans la ville, donc pour se rendre à la galerie Borghèse ou le musée étrusque Villa Giulia, bien regarder l’entrée sur google maps au préalable.
  8. Pour les Colisée, Musées du Vatican et Galerie Borghèse, les réservations coupe-files sont obligatoires, dans les autres musées nul besoin de réserver.
  9. Evitez d’apporter un opinel dans votre sac, pour les contrôles de sécurité.
  10. Le point information touristique le plus complet se trouve via dei fori imperiali (en face d’une des entrées du site archéologique forum romain) où vous sera distribué un plan de la ville.

Lors de votre séjour, vous ne pourrez pas partir de Rome sans…

Cliquez sur d’autres articles de ce blog Il était une fois Rome

  1. Acheter un sac en cuir chez Carlo Cecchini
  2. organiser un pique-nique sur la colline du Janicule au coucher du soleil
  3. croquer dans la focaccia (pizza blanche au romarin) dans la boulangerie le Forno au Campo dei fiori.
  4. Faire du shopping à la via del governo vecchio
  5. se délecter chez le glacier la Romana
  6. sentir l’atmosphère de Rome à la terrasse du bar del Fico
  7. tester vos talents de sommelier à œnothèque Ferrara
  8. ramener de l’huile d’olive de Fara sabina à vos proches
  9. se rafraîchir grâce aux «grattachecche » à la noix de coco ou au citron sur les bords du Tibre (fermé dès octobre, ouvre au printemps).
  10. plonger dans l’antiquité en dégustant le porc comme l’aimait Jules César au restaurant Spirito Divino

Carlo Cecchini, Via della Lungaretta

Gianicolo. De Trastevere, sur le piazzale G. Garibaldi prendre le bus 44 

Forno Campo dei fiori, place Campo De’ Fiori, 22 – Vicolo del Gallo, 14

Gelateria La Romana, via cola di Rienzo,2

Caffè Sant’Eustachio, piazza Sant’Eustachio

Olio d’oliva Sabina D.O.P,  Terre d’Italia

Grattacheccaro, Kiosque Lungotevere alberteschi

Restaurant Spirito Divino, vicolo dell’atleta / via dei genovesi 31/b

Réservations obligatoires longtemps à l’avance

Il serait dommage de ne pas pouvoir se délecter devant les œuvres du Bernin, car vous ne saviez pas que la réservation est obligatoire. Par conséquent, je vous invite à lire avec attention les informations utiles à la réservation de :

  • La Galerie Borghèse : ce musée requiert une réservation obligatoire au plus tôt, parce que l’accès n’est permis qu’à 360 visiteurs toutes les deux heures. Pour réserver:  Tosc ou 0039 06 32 810
  • Le Palais Farnèse : (ambassade de France) peut se visiter uniquement les lundis et vendredis à 15h et 16h sur réservation sur le site Inventer Rome. Réservation à faire au moins quatre mois à l’avance.
  • Le Tombeau de Saint Pierre :

La visite spéciale de la nécropole sous la basilique, lieu où est conservée la tombe de Saint Pierre, est une concession que la Fabrique de Saint Pierre accorde de temps en temps selon l’opportunité des programmes, établis par le Bureau des Fouilles. L’attention que nécessite la conservation du site historico-archéologique, qui renferme la tombe originelle de l’Apôtre Pierre, permet l’accès à environ 250 visiteurs par jour. Les visiteurs, admis uniquement à partir de 15 ans accomplis, sont répartis en groupes, d’environ 12 personnes et selon leur langue d’appartenance.

Réservation longtemps à l’avance au :

Bureau des Fouilles
00120 Cité du Vatican
Tel. +39 06 698 85318
Fax +39 06 698 73017
E-Mail : scavi@fsp.va

Audience papale

L’audience papale a lieu les mercredis à 10h30 en fonction du programme du Pape. Pour connaître les dates : Activités du pape François. Pour réserver :

AUDIENCES GÉNÉRALES DU SAINT-PÈRE ET CÉRÉMONIES PONTIFICALES s’adresser à la préfecture de la Maison Pontificale : Tél. +39.06.69884857 fax +39.06.69885863 en indiquant : date ou célébration, n° d’invitations, nom/groupe, adresse et n° Tél et Fax. Vous recevrez une réponse écrite par fax ou poste (et non par email).

La 3D envahit Rome (idéal pour les adolescents !)

***Maison romaine du Palais Valentini : visite en français à 11h30 d’un site archéologique souterrain avec reconstitutions 3D
Se trouve en face de la colonne Trajane

Fermé les mardis, le 25 décembre, le 1er janvier et le 1er mai
Plein tarif : 12 € (+ 1,50 € en prévente), réduit : 8€ (+ 1,50 € en prévente), écoles : 6,00 €
D’avantages d’informations sur le site : Palais Valentini

***Domus Aurea, la maison dorée de Néron (quartier Colisée).

Voici les informations pour réserver une visite guidée en français, c’est une visite virtuelle (reconstitutions 3D) uniquement le samedi et dimanche à 12h45.

Voir le site pour réserver : Maison dorée

*** Thermes de Caracalla

Sur place on peut louer un guide vidéo, certes cela ne remplace pas un guide vivant !

Voir le site pour réserver (location sur place possible) : Thermes de Caracalla

Roma pass

CONDITIONS TARIFAIRES MONUMENTS DE LA VILLE DE ROME :

Concerne les monuments suivants : Musei Capitolini, Villa di Massenzio, Centrale Montemartini, Mercati di Traiano, Museo dell’Ara Pacis, Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco, Museo della Civiltà Romana fermé actuellement, Museo delle Mura, Museo di Casal de’ Pazzi, Museo della Repubblica Romana e della memoria garibaldina, Museo di Roma, Museo Napoleonico, Casa Museo Alberto Moravia, Galleria d’Arte Moderna, MACRO, Museo Carlo Bilotti, Museo Pietro Canonica, Museo di Roma in Trastevere, Musei di Villa Torlonia, Planetario e Museo Astronomico, Museo Civico di Zoologia

ENTREE GRATUITE sur présentation obligatoire de documents officiels 

  •  moins de 18 ans
  •  un billet gratuit pour un groupe familial composé d’un parent avec un ou deux enfants de moins de 18 ans
  • personnes à mobilité réduite et son accompagnateur
  • habitants de Paris, grâce au jumelage Paris-Rome
  • étudiants en histoire de l’art, archéologie, architecture, conservation des biens culturels, lettres et philosophe, de l’Union européenne.
  • journalistes
  • présentation du RomaPass pour les deux premiers sites visités
  • guides touristiques et interprètes
  • professeurs en Architecture, Archéologie, Histoire des Beaux-Arts, membres de l’ICOM (International Council of Museum)

TARIFS REDUITS sur présentation obligatoire de documents officiels 

  • jeunes âgés entre 18 et 25 ans ainsi que les personnes possédant la Carte Internationale Etudiante peuvent bénéficier de remises importantes lors de l’achat des entrées aux attractions touristiques.
  • présentation du RomaPass, à partir du troisième site visité.
  • présentation de l’abonnement annuel ATAC et Metrebus card;
  •  Résidents de Rome

ACCES GRATUIT CERTAINS JOURS:

  • attention, le premier dimanche du mois, entrée gratuite pour les résidents de Rome au Colisée, attendez-vous à une file interminable. Mieux vaut payer 2 € de coupe-file en plus non ? Coupe-files Colisée
  • le dernier dimanche de chaque mois, l’entrée aux Musées du Vatican et à la Chapelle Sixtine, attendez-vous là aussi à la foule : Coupe-files
  • pendant la Semaine de la Culture de Rome, en général en avril, de nombreux musées et monuments proposent l’entrée gratuite. Les sites ne participant pas à cet évènement appliquent des réductions

BILLETS JUMELES

  • Billet avec Coupe-files  incluant les trois sites : Colisée, Forum romain, Palatin.

Plein tarif 14 €, réduit 18-25 ans : 9,50 €, moins de 18 ans : 2€

  • Billets jumelant les Thermes de Caracalla avec la via Appia Antica.

Durée de 7 jours.  Villa des Quintili, Mausolée de Cecilia Metella, Thermes de Caracalla inclus. Plein tarif de 6 €, réduit de 3 €

  • Billet incluant les quatre musées nationaux romains.

La plus importante collection archéologique au monde : Palais Altemps / Palais Massimo / Thermes de Dioclétien /Crypta Balbi. Durée 3 jours. Plein tarif : 7 €, réduit : 3,50 €

  • Billets Capitolini Card

Musées du Capitole et la Centrale Montemartini inclus. Durée de 7 jours. Plein tarif : 12,50 €, réduit : 10,50 €

  • Billets Appia Card

Pour l’acheter en ligne

Monuments de l’appia antica: Mausoleo di Cecilia Metella, Villa dei Quintili et Santa Maria Nova Durée 1 an. Tarif : 10 €

LES PASS

ROMA PASS 72 h

D’une valeur de 38,50 € par personne, le Roma pass comprend les transports en commun (métro, bus, tram) pendant 3 jours et inclut deux entrées gratuites, puis des réductions aux principaux sites.

Ce pass fonctionnera hors Musées du Vatican : Colisée/ Château Saint Ange/ Palais Massimo/ Galerie Borghèse….Sachez que la plupart des musées sont gratuits pour les moins de 18 ans, sur présentation de leurs cartes d’identité. Il permet d’éviter la file au Colisée et Château Saint Ange, sauf à la Galerie Borghèse, pour laquelle vous êtes obligés de réserver à l’avance et de passer au guichet. Vous trouverez le Roma pass auprès des aéroports ou certains bureaux de tabac, au point info touristique, via dei fori imperiali.  A composter une seule fois dans les transports, lors de la première oblitération.

Si vous êtes logés dans le centre, beaucoup de choses se font à pied, vous ne vous servirez pas forcément de ce pass qui coute un certain prix.

ROMA PASS 48 h

Durée deux jours. D’une valeur de 28 €, ce pass comprend les transports en commun (métro, bus, tram) et inclut une entrée gratuite aux différents musées, puis des réductions aux principaux sites.

Informations Roma pass
ROMA ARCHEOLOGICAL CARD

Plein tarif : 25 € €, réduit : 15 €. Durée 7 jours. La carte peut être achetée sur chaque site (sauf à la tombe de Cecilia Metella et à la Villa de Quintili).

Colisée, Forum romain, Palatin – Palazzo Altemps – Palazzo Massimo – Crypta Balbi – Terme di Diocleziano) – Thermes de Caracalla– Mausolée de Cecilia Metella –Villa dei Quintili

Votre arrivée

Liaisons pour les Aéroports Fiumicino et Ciampino

Taxis : Pour les aéroports le tarif est fixe de 6h à 22h (au-delà supplément selon le taximètre) : 30€ pour Ciampino et 48€ pour Fiumicino, pour un bagage par personne, pour un maximum de 4 passagers. Comptez un supplément de 1 euro par bagages ou passagers supplémentaires. Pour toutes destinations en dehors des murs d’Aurélien, le client payera le chiffre indiqué par le taximètre… Afin d’éviter les ennuis avec des chauffeurs peu scrupuleux, chercher ceci sur les portières du taxi :

Si Rome m’était contée peut réserver : 

Transfert avec chauffeur : 50 € aller (Fiumicino ou Ciampino) jusqu’à 4 personnes.

Me contacter pour les autres tarifs selon le nombre de visiteurs.

De Fiumicino:                                                                                         

  • Navette Léonardo express : Train direct entre l’aéroport Fiumicino et la gare Termini. Tarif : 14 €. Départ de la gare Termini, toutes les 15 minutes. Il faut compter 32 minutes pour rejoindre l’aéroport. Ce train part des quais 23 et 24 de la gare, qui se situent loin des quais principaux, il faut prévoir 15 minutes à pied. Le service est garanti en cas de grève. Gratuité pour les enfants de moins de 4 ans. Et de 4 à 12 ans, à raison d’un enfant par adulte.
  • Train régional FR 1, direction Fara Sabina/Orte qui dessert plusieurs gares depuis l’aéroport Fiumicino, dont la gare Trastevere et Ostiense. Tarif : 8 €. Les billets sont à acheter chez le buraliste, situé à droite des quais.
  • Navette – Bus SIT, site en français : SIT BUS SHUTTLE Tarif aller : 6€. Durée : 45 min. Les autobus partent tous les jours depuis la gare de Termini et de la place Cavour vers l’aéroport de Fiumicino.
  • Navette – Bus TAM, Tarif aller : 6€. Durée : 45 min. Les autobus partent tous les jours depuis la gare de Termini et vont aussi à Rome Ostiense (relié au Metro B). TAMBUS

De Ciampino :

-Navette – Bus SIT, site en français : http://www.sitbusshuttle.com/fr Tarif aller : 4€. Durée : 30 min. Les autobus partent tous les jours depuis la gare de Termini.

Du port de Civitavecchia 

La ville de Civitavecchia est reliée au centre-ville de Rome (Roma termini) par le train.

Fréquence : un train toute les 30 minutes. Durée du trajet : 45 min. Tarif : 7€ environ. Renseignements supplémentaires : www.trenitalia.it

Hébergements

Sophie Respaud-Bouny vit à Rome depuis plusieurs années. Par le biais de son site internet visible sur Dormir à Rome, elle met en relation propriétaires d’appartement ou de B&B avec les visiteurs. Tous les logements proposés par Sophie sont situés dans le centre historique et de bons rapports qualité- prix.  E-mail : Sophie

Comment se déplacer en ville

Les lignes de bus sont très nombreuses et difficiles à appréhender sur place. Le centre historique se parcoure facilement à pied, mais comme on marche beaucoup, vous serez ravis de pouvoir l’emprunter de temps en temps ! On ne trouve les cartes de Rome et des bus, payantes, uniquement dans les kiosques à journaux. Si vous êtes en appartement ou B&B, on ne vous la distribue pas comme à l’hôtel, attention.

Il n’y a que deux lignes de métro, qui ne passe pas dans le cœur de la ville, ni au Trastevere. Les enfants jusqu’à 10 ans inclus ne paient pas les transports.

Sur ce blog  vous trouverez de plus amples informations :

Transports publics à Rome

Vous pouvez vous procurer les tickets aux distributeurs des métros ou dans les tabacs (tabaccheria). Les bus sont parfois dotés de distributeurs de tickets. Pour télécharger le plan de métro et bus : ATAC

Taxis

Pour avoir une idée des tarifs, vous pouvez consulter : Worldtaximeter

Le taximètre démarre à :   *2,80 € de 7h à 22h.   *4 € dimanches et jours fériés.  *5,80 € de 22h à 7h.

Une réduction de 10% est prévue pour les femmes voyageant seules entre 21h et 1h.

De la gare Termini : Une fois dans un taxi autorisé, un supplément de €2,00 sera appliqué à la fin de la course car vous partez d’une gare, c’est la réglementation. Pour chaque bagage de dimension 35x25x50 cm, compter un supplément de €1,04.

Pour trouver un taxi : Les taxis libres ont leur insigne allumé. Si l’insigne est éteint, pas la peine d’insister, le taxi est soit occupé soit réservé par la centrale d’appels. La façon la plus orthodoxe de trouver un taxi est donc d’attendre devant une station de taxis ou d’appeler une centrale.

Les stations de taxis se trouvent devant la gare de Termini, et à des points stratégiques comme Piazza della Repubblica, Piazza Venezia, Largo Argentina, Piazza delle Cinque Lune (près de Piazza Navona), Piazza Barberini et Via Boncompagni (près de Via Veneto). Une majoration est appliquée si vous le prenez d’une station.

Les principaux numéros de centrales d’appels de taxis à Rome sont les suivants : 06 3570/06 4994/06 6645

 A savoir : Pendant votre course en taxi dans Rome intramuros, vérifiez que le chauffeur ait bien affiché le “Tariffa 1” sur le taximètre. Le “Tariffa 2” – plus rapide – ne s’applique qu’une fois hors des limites du GRA – le Grande Raccordo Anulare, le périphérique romain.

Informations utiles

  • Consulat de France à Rome :

Horaires d’ouverture : de 9h à 12h30, du lundi au vendredi.

Via Giulia, 251, tel.: 00 39 06.68.60.15.00 -E-mail: consulat-rome@france-italia.it

  • Santé:

Médecins parlant français, conseillés par l’ambassade de France à Rome.

Dr. STRINGER Pascale (médecine générale)

Cabinet C.A.D.III°Distetto A.S.L ROMA A (le matin)

Via dei Frentani, 6 – 4°étage) -Tel. 00 39 06 84 48 35 54 – 335 84 26 092

Dr. STAINIER Catherine (médecine générale et pédiatrie)

Aventino medical Group – Via Sant’Alberto Magno, 5 – Tel. 00 39 06 57 80 738 Via dei Pescatori 981 – Tel. 00 39 06 52 364 043

  • Numéros utiles
  • 112 numéro unique pour les urgences, gendarmes et pompiers.
  • Les autorités sanitaires conseillent de sauvegarder dans notre téléphone, le numéro d’un proche à prévenir en cas d’urgence, sous l’intitulé suivant : ICE – In case of Emergency

Sécurité

Rome est réputée pour être une capitale dans laquelle vous vous sentirez en sécurité. Ici pas de délinquance, ni d’agressions ! Différents corps de l’armée sont constamment présents dans le centre historique. En revanche, soyez attentif aux pickpockets très fréquents dans les bus et métro aux heures de pointes, de même que ces tous les sites à forte densité touristique.

Internet 

Vous pouvez consulter le plan des zones wifi : http://85.18.173.117/mappe/index.php. Pour naviguer, l’utilisateur devra au préalable s’enregistrer : https://wasp.provinciawifi.it/owums/account/signup

Points d’informations touristiques

Via Marco Minghetti (Centre historique, près de place Colonna), ouvert de 9h30 à 19h

Via fori imperiali (en face de l’entrée du forum romain), ouvert de 9h30 à 19h

Sur la place de la gare Termini (piazza del Cinquecento, ou se trouve le terminus des bus de ville).

Venir à Rome en voiture

L’accès pour le Centre historique et le Trastevere

L’accès est limité aux riverains, taxis et livreurs. Afin de circuler dans les zones appelés ztl (zone de trafic limité) les automobilistes doivent se munir d’un permis spécial. De nombreux accès au centre historique sont dotés de télé-camera relevant les plaques d’immatriculations, permettant d’adresser une amende aux contrevenants.

Le Centre historique est fermé selon les horaires suivants :

  • 6h30 à 18h du lundi au vendredi
  • 14h à 18h le samedi
  • 23h à 3h vendredi et samedi.

Le quartier du Trastevere est fermé selon les horaires suivants :

  • 6h30 à 10h, sauf jours fériés
  • De novembre à avril : 21h30 à 3h, vendredi et samedi

De mai à juillet : 21h à 3h, de mercredi à samedi

De septembre et octobre : 21h à 3h, de mercredi à samedi

En août, la zone de trafic limité est suspendue dans toute ville.

Parkings

  • Parking à 300 mètres des Musées du Vatican et à 100 mètres du métro Cipro. Centro Autorimessa Effeffe Via Luigi Rizzo, 90.

Tél 0039 06 39720014

http://www.parcheggiromacentro.it/

  • Parking proche des Place d’Espagne, Place du Peuple et de la Galerie Borghèse

Parking Villa Borghese

Viale del Galoppatoio, 33 Tel: 0039 06 3225934

http://www.sabait.it/parcheggi/roma/romavillaborghese

  • Parking proche de la Via Veneto

Parking Ludovisi

Via Ludovisi, 60

Tél: 0039 064740632

  • Parking proche du Colisée

Cavour Parking Di Falasca Luigi & C Snc

Via Ennio Quirino Visconti, 97

Tél : 0039 06 324 3999

  • Parking proche de la Gare Termini et de la Basilique de Sainte-Marie Majeure Park Giolitti

Via Giolitti, 267

Où louer scooters et vélos ?

Les locations se trouvent surtout dans les quartiers du Vatican et de la gare Termini. Pour visiter le centre historique, le scooter n’est pas forcément l’idéal car beaucoup de rues en sens interdit, les pavés et la circulation ne facilitent pas le déplacement. Mais en revanche, pour aller vers l’Appia antica, le Janicule et sa vue panoramique ou encore la mer, c’est adapté ! Attention, à ceux qui n’ont pas l’habitude de la condition parisienne, les romains ont leurs codes de la route !

Scooters for rent, rue della Purificazione, 84 – (Place d’Espagne)

Rent Scooter Borgo, rue delle Grazie, 2 (Vatican)

Scoot a Long rue Cavour, 302 (Gare Termini)

Scooter rent joy ride rue Cavour, 199 (Gare Termini)

Treno e Scooter Multiservice rue Marsala, 1 (Gare Termini)

Pour une location d’une semaine, le tarif est de 20 € environ la journée.

Les agences de location de scooter louent généralement des vélos, mais voici des agences spécialisées :

I bike Rome rue Veneto, 156 (quartier Place d’Espagne)

    Bike e scooter rental rue Cavour, 80/a (Gare Termini)

Bici Spagna, place d’Espagne (à la sortie du métro)

Divertissements

Librairies et cafés littéraires

Libreria Caffè Bohemien (Colisée)

Via degli Zingari, 36 – Tel: 0039 339 7224622 – Fermé le mardi.

Lettere Caffè / Evènements artistiques et concerts live (Trastevere)

Via San Francesco a Ripa, 100/101 – Tel.: 0039 0697 270991

Panoramas sur Rome

La colline du Janicule

Pour une vue large sur Rome et une ballade calme, ombragée et à l’écart des voitures bruyantes. Il est possible à partir du Trastevere d’y aller apprécier une vue panoramique sur les toits romains. Accès de via Garibaldi.

La vue du Pincio

Pour une vue au-dessus de la place d’Espagne et d’au-dessus de la Place du Peuple.

La vue de la cafétéria des Musées du Capitole (terrazza caffarelli)

Pour voir les toits du ghetto et admirer le théâtre Marcellus, tout en dégustant un bon café italien. Accessible du Capitole sans entrer dans les musées. Passez sous un petit arc puis à gauche.

La vue des Scuderie del Quirinale, lieu d’expositions : Scuderie

Terrasses panoramiques 

Palazzo Manfredi (Colisée)

Via labicana, 125– Tel.:0039 06 77 59 13 80- apéritif: 12-16 €

Hotel Raphael (Place navone)

Largo Febo, 2 – Tel.: 0039 06 68 28 31- apéritif: 8-15 €

Palazzo Navona Hotel (Place Navone)

Largo della Sapienza, 8 – Tel.: 0039 06 8115 2341-  apéritif: 15 €

Hotel First Luxury (Place du Peuple)

Via del Vantaggio, 14 – Tel.: 0039 06 4561 7070 – apéritif: 30 €

Hotel la Minerve (Panthéon)

Piazza della minerva, 69 –Tel.: 0039 06 69 52 01- apéritif: 9-15 €

Hotel INDIGO St George (Campo dei fiori)

Via giulia, 62– Tel.: 0039 06 68 66 11- apéritif: 10-17 €

Bien-être

Hammam et Massages Acquamadre Via di S.Ambrogio, 17 tel. 06 6864272

Centre Nouvelle Beautè Via dei Barbieri, 26 (Largo Argentina) tel. 06.64760075

Parcs et jardins

Parc – Villa Borghese Ce parc de 80 hectares, outre la célèbre Galerie Borghèse comprend la Villa Giulia, le palais des Beaux-Arts, l’école d’architecture, etc…Quelques fontaines, de nombreuses sculptures en ont fait un havre de paix au milieu de l’agitation de la ville, très prisé des romains et des touristes. Le lac peut accueillir quelques courtes promenades en barque. Il est agrémenté d’un petit temple d’Esculape, imité du grec classique. (Au-dessus de la place d’Espagne)

Jardin botanique

Voici un jardin botanique dans le charmant quartier du Trastevere. Les amateurs de plantes tropicales, cactus et orchidées seront aux anges. Il accueille plus de 7000 espèces de plantes originaires du Mexique, de Californie, de l’Arizona, Madagascar et d’autres pays en Afrique et dans le monde. Orto botanico, Largo Cristina di Svezia 24 (une rue perpendiculaire à la via della Lungara).

Parc – Villa Doria Pamphilj

A l’ouest de Rome, un parc de 184 hectares avec de nombreux édifices. Une idée de ballade très romantique à Rome. Via di San Pancrazio. (bus 44 en partant du Théâtre Marcellus dans le centre).

Pour aller en bord de mer

Pour vous rendre en bord de mer au départ de Rome, il vous suffit de vous rendre à la station de métro

« Piramide » sur la ligne B (bleue), direction Laurentina. De la même gare, vous prendrez un train direction « Lido di Ostia ». Il y en a tous les quarts d’heures et il est très fréquenté. En vingt minutes vous arriverez à l’arrêt  » Stella polare ». La plupart des plages sont payantes car gérées par des établissements balnéaires.