Panoramas de Rome

Pensez aux rooftop des hôtels de place Navone et du Panthéon, comme l’hôtel Raphael largo febo 2, mais aux collines bien entendu !

Image

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

La colline du Janicule

Pour une vue large sur Rome et une balade calme, ombragée et à l’écart des voitures bruyantes. Il est possible à partir du Trastevere d’y aller apprécier une vue panoramique sur les toits romains. Accès de via Garibaldi.

Vues Rome (12)

Vue de la villa Médicis

De la colline du Pincio

-> Des jardins de la villa Médicis

Vous ne pourrez visiter qu’avec un guide uniquement au sein de la Villa Médicis sur la colline du Pincio. La plus large et proche des toits avec une vue imprenable sur la capitale ! Le coup de cœur de Si Rome m’était contée.

vue villa medicis 2019

-> Vue de la rue trinità dei monti et son belvédère

Vous pourrez jouir de la vue sur la place du Peuple, sans entrer dans Villa Médicis

Pour le coucher de soleil, c’est le meilleur endroit !

vues rome 2016 (20)

Vue de la colline du Capitole

-> Pour voir les toits du ghetto de la terrazza caffarelli ( de la cafétéria des musées du Capitole) tout en dégustant un bon café italien. Accessible de la colline du Capitole sans entrer dans les célèbres musées. Passez sous un petit arc puis à gauche.

roma (36)

vue du capitole (2)

->  Mais aussi sur les ruines du forum romain en visitant les musées du Capitole.

Phots Musée du capitole (5).jpg

Vue des musées du Capitole, sur le forum romain

Vue des Scuderie du Quirinal

De la colline du Quirinal, une des sept colline de Rome. Les scuderie est le lieu des meilleures expositions, bientôt une exposition sur Pompéi en octobre 2019!

vue des scuderie del quirinale (3)

vue du pantheon (1)

Vue du Château Saint Ange

Un drink avec vue aussi sur le Vatican et le Tibre, fleuve de la cité éternelle.

bar con affaccio sulla Basilica di S.Pietro giro scoperto Alex 7

vues rome 2016 (7)

Vue de la coupole de St Pierre

Vue sur place St Pierre et sur les jardins du Vatican

Il faut forcément faire 320 marches à pied, malgré l’ascenseur.

De 8h à 18h ( ferme à 17h l’hiver) / Ascenseur puis à pied (320 marches)  Billet € 7.00 ( pas de coupe-file possible)/ A pied 551 marches Billet € 5

jardin vatican

Vue de l’hôtel Fontana au dessus de la fontaine de Trevi

Pour un drink romantique le soir, espace fermé, déconseillé l’été. Hôtel Fontana piazza Trevi

vue fontaine de Trevi hotel fontana

Vue des derniers niveaux du Colisée

Du Colisée. Vues sur la colline du Palatin et les fouilles récentes de la domus aurea de l’empereur Néron.

Belvedere Colisée 2019 (100)Belvedere Colisée 2019 (59)

Vue de l’hôtel Fortyseven

Au-dessus de la place bocca della verità. Vue sur le temple d’Hercule du forum boarium. Hotel fortyseven Via Luigi Petroselli, 47

vue de l hotel 47 (1)

Vue du Vittoriano, autel de la patrie

Rome à 360 degré ! La plus ample  car au sommet du plus haut monument de Rome avec St Pierre : 140 mètre de hauteur ! Les romains le connaissent mieux sous le nom machine à écrire, étant donné sa forme. Autant vous dire qu’ils ne l’aiment pas beaucoup ! Ascenseur en verre pour y monter. Piazza Venezia.

vittoriano (79)vittoriano (74)

Vue du First hôtel

Une des vues les plus romantiques. Près de la place d’Espagne. Un bel apéritif vous attend ! The first hotel via del vantaggio, 14

vue Rome stephane (9)

La colline de l’Aventin

Promenade au cœur du jardin des orangers de la colline de l’Aventin. Parc public à deux pas du fameux circus maximus (où se déroulaient les courses de char sous l’Antiquité). Poursuivez jusqu’à la place des chevaliers de Malte et regardez par le trou de serrure !

aventin qurinal trajan rue (13)

 

vue trou serrure

Vue du trou serrure – Colline Aventin

 

Que commander au restaurant ?

Ce petit guide culinaire vous sera utile pour déguster des plats typiquement romains dans des lieux vraiment romanacci !

Les romains cuisinent simplement, avec trois ingrédients seulement, ces mets viennent émoustiller vos papilles. C’est une cuisine populaire, on y trouve souvent les abats. Chez eux, il faut rendre honneur au maitre de maison, vous devrez manger jusqu’aux … pastarelle (choux à la crème) !

Comment choisir un endroit où se délecter quand on a marché toute la journée… on fait facilement 14km par jour en traversant le centre historique, tout se faisant à pied.

Bien analyser le menu exposé à l’extérieur : la carte ne doit pas être, si possible, traduite en plusieurs langues. Même si c’est bondé, même s’il y a les nappes à carreaux caractéristiques, je dis non. Mais rendez vous plutôt, là où cela parle fort et où  les italiens gesticulent, et comme le disait Jean Cocteau, ce sont des français de bonne humeur !

Évidemment, évitez surtout les places connues comme Spagna ou Navona, les racoleurs, ou les légumes exposés dans la rue ! Continuez quelques minutes, en vous perdant dans les méandres des ruelles de la ville éternelle…

Bruschetta

Il n’y a pas que la Bruschetta !

Antipasto / Entrées

Suppli boulette de riz fritte à la tomate et mozarella

 Filetti di baccalà beignets de morue

Fior di zucca beignet de fleur de courgette faisant partis des fritti (olive, mozzarelle, anchois…)

Primo / pâtes ou riz

Attention il y a une typologie de pâtes pour chaque sauce, et c’est un scandale si vous coupez vos spaghettis!

Bucatini all’amatriciana joue de porc salée originaire de la petite ville d’Amatrice, à la limite du Latium et des Abruzzes, fromage de brebis appelé pecorino, tomate, piment

Penne all’arrabiata, pâtes légèrement pimentées ail, piment

 Spaghetti o Tonarelli Cacio e pepe, pâtes aux poivre et fromage de brebis appelé pecorino

 Gnocchi (prononcez nioki) à la semoule au parmesan

 Risotto funghi porcini aux cèpes, même si le risotto est piémontais et que ce plat est plutôt toscan, c’est toujours un délice !

Zuppe di farrò, soupe à l’épeautre et toutes de types de soupes comme pasta e ceci, pâtes aux pois chiches

Spaghetti alle vongole, aux tellines, ail et persil

Secondi / Plats de résistance

Saltimbocca alla romana, veau, jambon de parme, sauge, vin blanc

Stracetti e rucola, bœuf avec roquette, vinaigre et copeaux de parmesan

Scaloppina di vitello, escalope de veau, juste un peu de citron et c’est divin !

Abbacchio scottadito, agneau de lait

Involtini roulés de veau avec différents ingrédients jambon ou fromage

Porchetta cochon de lait grillé, laurier

Calamari farciti o fritti, calamar farcis ou frits

Seppie con piselli, sèche aux petits pois

POUR LES AMATEURS :

Pajata, intestin de veau de lait

Coda alla vaccinara, queue de bœuf sauce tomate et céleri

Trippe alla romana, à la menthe et au fromage pecorino

Coratella, différents abats d’agneau (poumon, cœur, foie, thymus) mijotés avec des oignons dans du vin blanc.

Contorni / Légumes

Les légumes sont à demander en plus de la viande, c’est un plat à part.

Patate al forno Pommes de terre au four au romarin

 cicoria, chicorée sautée à la poêle avec ail, piment relevé et un peu amer

Puntarelle (en hiver seulement pousses de chicorée, sauce composée d’ail pilé aux anchois, bon vinaigre de vin)

Fave Fèves crues avec des petits morceaux de pecorino ou préparées avec des oignons et de la pancetta

Carciofi alla Giudia artichauts frits de la cuisine traditionnelle juive romaine

Carciofi alla romana Coeur d’artichaut « mammola », persil, menthe, chapelure

Dolci / Desserts

On connait tous le tiramisu, la panna cotta, parfois vous trouverez :

Torta della nonna, tourte à la crème pâtissière et pignons

Pastiera napoletana, tarte à la ricotta et fleur d’oranger

Zuppa inglese biscuits à la cuillère trempés dans de l’alkermès et disposés en alternance avec des couches de crème pâtissière

Fruttini fruit givré

Liquori/ Liqueurs

Mirto obtenue par macération de baies de myrte ou d’un mélange de baies et de feuilles

Amaro obtenue par macération d’herbes, racines, fleurs, écorces, zestes d’agrumes et autres épices dans de l’alcool

Petites sélections :

  • Trattoria Tanto per magna, Via Giustino de Jacobis, 9 (metro Garbatella)
  • La Tavernaccia, via Giovanni da Castelbolognese 63 (quartier Trastevere) où vous trouverez les fruttini
  • Filetti di baccalà, piazza dei librai (quartier campo dei fiori)
  • Il pentagrappolo: bar à vin où déguster fromage et charcuterie. Soirée romantique garantie, live jazz vendredi et samedi soir. Via celimontana, 16. (quartier Colisée)
  • Pizza al taglio: Forno, place campo di fiori et Pinsere, via Flavia, 98 (quartier Termini)
  • Caffé Saint’Eustachio, piazza Sant’Eustachio (quartier Panthéon)

Pourquoi Rome ?

Souvent les visiteurs me demandent pourquoi j’ai choisi Rome. Voici quelques explications pour vous prouver que ce n’est pas que pour le soleil !
A Rome 1.469,17 ha (dont 38,9 ha correspondent au Vatican) sont répertoriés par l’Unesco dans la célèbre World Heritage List.

Le centre historique, inclus dans les murs auréliens, ne comprend pas moins de 25.000 lieux d’intérêt historique, archéologique et environnemental.

Pensez aussi aux souterrains : 120 lieux visibles, et tout n’a pas été fouillé: imaginez  20 mètres de stratification pendant 2800 ans d’histoire.
Rome est la ville avec le plus de monuments au monde, et par m2 !

Et puis on peut se rendre à la mer en une demi-heure ou se délasser dans les nombreux parcs …. Là aussi, les capitales européennes n’ont qu’à bien se tenir : 7680 ha d’espaces verts en comptant la banlieue et 1055 ha dans le centre ! Pour en profiter, je vous conseille le parc Celimontana, Doria Pamphilj et bien sûr Villa Borghèse.
Mais pour ceux qui voudraient la vraie campagne, il suffit de rejoindre la via appia antica, à 5 km du cœur de la ville, pour voir moutons, fermes et ruisseaux.

Difficile de faire des choix !
A ne pas manquer le quartier Trastevere (autour de Santa Cecilia), les rues autour de place Navone (via dei coronari et via governo vecchio), via appia antica, via Margutta et la Villa Médicis, les collines de l’Aventin et du Célius.

Sans oublier le farniente, la dolce vità et la chaleur des habitants qui séduisent 30 000 français expatriés. Il existe un humour proprement romain, des traditions vivantes (on parle encore le dialecte romain !) et une vie de quartier qui vous transportent dans une ambiance des villages italiens du sud.

Je mentirais de ne pas vous avouer que la gastronomie m’a comblée aussi. Évidemment, les romains ne cuisinent pas uniquement les pizzas et les pâtes. Goûter les stracetti e rucola, saltimbocca alla romana, etc..voir en détail : Que commander au restaurant

Pour les amateurs de montagne, les premières pistes sont à 1h30 de Rome, alors quand venez – vous vous installer ici ?

L’humour romain le voilà, à regarder avec les sous-titres et au troisième degré !

Paris vs Rome centre historique

Paris vs Rome Espaces verts

Paris vs Rome les espaces verts 2

 

Lors de votre séjour, vous ne pourrez pas partir de Rome sans…

  • Organiser un pique-nique sur le belvédère au coucher du soleil, sur la colline du Pincio
  • Acheter un VRAI sac en cuir chez Carlo Cecchini, T-Nobile et shopping à rue del governo vecchio
  • Croquer dans la focaccia (pizza blanche au romarin) dans la boulangerie le Forno au Campo dei fiori.
  • Vous promener à vélo au cœur de la via appia antica
  • Se délecter chez le glacier I Caruso
  • Prendre un café dans le cloître Renaissance chiostro del Bramante
  • Tester vos connaissances en vin à œnothèque Ferrara
  • Ramener de l’huile d’olive de Fara sabina à vos proches
  • Se rafraîchir grâce aux «grattachecche » à la noix de coco ou au citron sur les bords du Tibre (fermé dès octobre, ouvre au printemps).
  • Plonger dans l’antiquité en dégustant le porc comme l’aimait Jules César au restaurant Spirito Divino ( façade du XIIIe siècle)

IMG_7916

  • Siroter un bellini  sur un des Rooftops de Rome
  • Se balader via coronari : galeries d’art, antiquaires…
  • Flâner sur la colline du Caelius à travers le joli parc « Villa Celimontana »
  • Prendre un apéritif sur la plage à Ostie, à une demi-heure de Rome en train
  • Lire « Promenades dans Rome » de Stendhal dans le jardin des orangers Savello
  • Bruncher à Vivi Bistrot en plein cœur du magnifique parc Doria Pamphilj
  • S’extasier devant loratorio del gonfalone au son de la musique Baroque
  • Se désaltérer d’une cedrata Tassoni sur la place San Simeone
  • Rester des heures devant la chapelle de Filipino Lippi, médusé par tant de beauté!
Lire la suite

Où se régaler sur le pouce ?

Pour changer des traditionnels trattorias et restaurants… Voici les meilleures adresses de la capitale italienne où déguster une gastronomie simple mais goûteuse, même sur le pouce !

POUR DEJEUNER (par quartier)

♥ Pizza al taglio

Pizza à la coupe que vous payez au poids, mais vous pourrez également y découvrir les supplis et autres « fritti »
**Pizzarium** via della Meloria, 43 (Vatican)
**Pizzeria di Sforza Piero** via Celimontana, 17 (Colisée)
**La Boccaccia** via di Santa Dorotea, 2 (Trastevere)
** Pizza Florida** Via Florida, 25 (Panthéon)

♥ Tavola calda

Des plats chauds, sous forme de self-service vous seront proposés.
**Bar Tavola Calda La Licata** via dei Serpenti, 165 (Colisée)
**Forno Feliziani** via Candia, 61 (Vatican)
**Caffe Torino / Bar Tavola Calda** via Torino, 40 (Villa Borghèse)
**Tavola calda da Simone e Mirella** via Di Ripetta, 257 (Place d’Espagne)


 POUR DINER (par quartier)

♥ Aperitivo

Le principe de l’apéritif n’a rien à voir avec notre pastis national, même si ce concept vient de l’Italie septentrionale. Entre 19h et 21h, on vous proposera un large buffet, accompagné d’un verre. Tarifs entre 10 et 15 €. Par ordre décroissant, selon les quartiers les plus vivants :
**Pastificio Cerere** via Tiburtina, 196. Cocktails du mardi au vendredi délicieux ! (San Lorenzo).
**Enoteca Ferrara** angle entre via del Moro, 1 et piazza Trilussa, 41 (Trastevere)
**Doppio Zero** via Ostiense, 68 (Garbatella)
**Periodico Cafè** via Leonina, 77 (Colisée)
**Cul de Sac** piazza Pasquino, 73 (place Navone)

♥ Oenothèques

Les plats de fromages et charcuteries seront un régal pour découvrir les vins italiens. Vous n’aurez que l’embarras du choix parmi les rouges Nero d’Avola Chiaramonte, Refosco, Lagrein et les blancs Ribolla gialla, Falanghina, Greco di tufo…
**Oenothèque Pentagrappolo »** via Celimontana, 21B. Fermé le lundi. (Colisée). Demandez Simone, vous n’en serez que mieux reçu.
**Vino Allegro** piazza G.T. Arquati, 114 (Trastevere). Ouvert tous les jours.
**La Barrique** via del Boschetto, 41/b (Ste Marie Majeure/Termini)
**Il Goccetto** via dei Banchi Vecchi, 14 (place navone)
**Casa Bleve** via del Teatro Valle, 48/49 (place navone)