Les soldes hivernales à Rome

Les soldes se déroulent le 5 janvier pour terminer le 15 février. Envie de faire des folies ?A Rome, l’ouverture desoldes hivernales à romes magasins est en général de 9h30 à 13h puis de 16h à 19h30, entre les deux… on fait la sieste !

PLACE D’ESPAGNE

Même dans l’idée de ne faire que du lèche vitrine, le point de départ de votre périple pourrait être la rue Condotti,  constellée des géants de la haute couture italienne tels que Valentino, Armani, Gucci, Prada, Fendi, Dolce & Gabbana, Ferragamo, Battistoni

Pour un côté plus glamour et  élégant : les rues Frattina (Gente, Pollini, Versace) et rue Borgognona, qui avec la rue Bocca di Leone, accueillent les marques mondialement célèbres parmi lesquelles il est utile de mentionner Trussardi, la boutique chic de Cesare Paciotti et l’ atelier raffiné de Pal Zileri ou encore Missoni, Sergio Rossi, Genny, Laura Biagiotti, Gai Mattiolo…

Le must rue del Babuino : Miu miu, Eleonara Boutique et le roi du chapeau made in Italy « Borsalino » et pourquoi pas une pause au caffè Canova, atelier du sculpteur néo-classique. Sans oublier naturellement les joailliers Bulgari, Cartier et Federico Buccellati.

RUE DU CORSO

En revanche, c’est la rue del Corso, une des artères principales de Rome, que les romains arpentent de long en large tous les week- end. La plupart des magasins de cette rue sont ouverts le dimanche.

Vous y trouverez absolument tout !  Habillements pour femme et homme, lingeries, accessoires et bien sûr sacs et chaussures. Pour l’habillement : DaDa, Stefanel, class, le group, Frette, Massimo Dutti,  pour les chapeaux de ces messieurs : Radiconcini, pour les sacs Gigli et pour les chaussures, Da Aldo.

En vous promenant, vous serez attiré par la beauté d’un lieu, c’est à la Galleria Alberto Sordi (Massimo Dutti) où vous pourrez  faire une pause en vous restaurant.

Vous y trouverez l’équivalent du Printemps : La Rinascente via del Tritone avec les ruines d’un aqueduc (visibles avec installation 3D) !

Cependant les marques des chaînes internationales Zara, H & M, Mango sont également au rendez-vous sur le corso ; mais …les prix sont les mêmes qu’en France !

Si vous habitez plus proche de Campo de Fiori , vous pourrez trouver une grande variété de magasins rue Giubbonari, Baullari comme par exemple Taba; pour ceux qui transitent par la gare Termini, la rue Nazionale vous offrira également un grand choix de boutiques (Allen by).

QUARTIER DU VATICAN

Pour ceux qui iront se délecter de la beauté de la Chapelle Sixtine, vous aurez l’occasion de passeggiare sur les rues Cola di Rienzo et Ottaviano où pullulent les magasins de renom comme Luisa Spagnoli, Max Mara, Cerruti et David Saddler, mais aussi les chaînes de la mode tel que Miss Sixty, Ethic, Fornarina, Onix et Sisley.

Pour les fashion victims, à la recherche de boutiques trendy du prêt à porter, je vous conseille la rue di San Francesco a Ripa dans le Trastevere. Dans le quartier du Colisée : Kokoro, Miki Way, Tina Sondergaard sont rue del Boschetto ou encore Pifebo, Off (bijoux) rue  dei Serpenti 141. Et la mythique rue del governo vecchio (campo dei fiori) : Beatrice C., Josephine de Huertas & Company, Civico 93, Penny Lane, Utile Futile

Les soldes estivales sont prévues autour du 5 juillet.

Dîner chez l’habitant en musique !

La chaleureuse et pétillante Ippolita vous reçoit dans son appartement cosy, au cœur des ruelles du Trastevere.


Plafonds en bois, sol en terre cuite, ameublement et déco vintage, vous êtes dans un cadre typiquement romain.

Ippolita, passionnée de musique classique, pianiste et fin cordon bleu propose une introduction musicale, illustrée par de délicieux mets tant aimés des compositeurs.

La soirée commencera autour d’un verre de bienvenue, agrémentée par l’écoute d’extraits musicaux, qu’Ippolita commentera de façon plus ou moins technique selon son auditoire.

papale (1)

 

La maîtresse de maison parle anglais et espagnol. Un service de traduction en français est disponible sur demande : 50 euros.

Les menus pourront être adaptés en cas d’allergies à certains aliments, ainsi que les vins.

 Non disponible du 23 juin au 30 septembre

Tarifs (en privé, pas d’autres participants)

Dîner assis :

 De 2 à 4 participants : 50€ par personne

De 5 à 7 participants : 45€ par personne

Buffet de 8 à 12 personnes : 30€ par personne

Pour le menu Rossini : 5€ par personne supplémentaire.

Contact par mail : ac@siromemetaitcontee (merci de me préciser le menu choisi, si intolérances et besoin d’un traducteur).

8 menus au choix

foto ippolita diner habitant blog

 

La musique romaine : entre palais et théâtre

Plats inspirés des lieux caractéristiques de la musique classique à Rome :

Oratoire Saint Philippe Neri, chapelle Sixtine, théâtre Costanzi.

Entrée : pizza figues et mortadelle, artichauts à la romaine

Premier plat : Pâtes Fettuccine alla carbonara (la vraie, sans crème fraîche !)

Second plat : Coda alla vaccinara, spécialité romaine (queue de bœuf sauce tomate et céleri)

Accompagnement : Puntarelle* (ou autres légumes selon la saison)

Dessert : Tiramisù

Vin rouge

* pousses de chicorée, servies avec une sauce composée d’ail pilé

aux anchois, auxquels on ajoute du vinaigre de vin.

Du classique au lyrique : made in Italy 

L’éloge de la musique italienne, de la musique baroque à l’Opéra.

Dégustation à choisir à l’avance par tous les participants

Entrées : Peperonata (pommes de terre et poivrons aigre-doux) ou bruschetta à la tomate

1 plat au choix entre : pâtes aux aubergines, tomates, ricotta ou pâtes au potiron maison ou risotto aux fruits de mer

1 plat au choix entre : tourte de poisson aux câpres ou roulés de viande ou boulettes de viande sauce tomate ou pintade braisée

1 dessert au choix entre : blanc- manger aux amandes à la cannelle ou tiramisù ou gelée au melon (ou pastèque selon saison)

Vin rouge

Stanley Kubrick : 5 films en musique !

Pour changer du répertoire italien, chaque plat évoquera un film

Entrées : Mousse gorgonzola chocolat noix et muscat : Eyes wide shut

Premier plat : Risotto au safran caramélisé : Shining

Second plat : Saumon à la bière Guinness : Barry Lyndon

Accompagnement : Navet noir de forme carré : l’Odyssée de l’espace

Dessert : Crème de lait au gingembre : Orange mécanique

Vin rouge

Mozart : Don Giovanni

Don Giovanni, inspiré de la vie de Casanova…soit le charme à l’italienne

Entrées : mousse gorgonzola poire chocolat noix et miel, pommes de terre au café, pesto d’anchois

Premier plat : Tagliatelle maison au canard

Second plat : Bouchées filets de porc aux fruits secs

Dessert : Mousse chocolat et fraise

Dessert : Mousse chocolat noir et piment

Vin rouge

Pietro Mascagni : Cavalleria Rusticana

« Cavalleria rusticana » a été créé au Teatro Costanzi de Rome en 1890. Quelque part en Sicile, Turiddu, avant de partir pour l’armée, était tombé amoureux de Lola. Cette dernière, lasse de l’attendre, finira par épouser le charretier Alfio. A son retour, Turiddu fera la cour à Santuzza.
Cependant, attiré de nouveau par Lola, il profitera des absences d’Alfio pour rencontrer son ancienne flamme. Santuzza, affligée, lui clame qu’elle l’aime encore bien qu’il l’ait trahi. Turiddu lui fait croire que sa vie serait menacée, si Alfio venait à découvrir leurs étreintes …

Entrées : Pecorino (fromage) sicilien et confiture de citron, omelette aux artichauts, pani cunsato (bruschetta aux tomates, olives noires, concombre, oignons, basilic et origan)

Premier plat : Timbale d’anellini* à la Norma (pâtes en forme d’anneau aux aubergines, tomates, ricotta)

Second plat : Sciusceddu de Messine (boulettes de bœuf et crème de ricotta de brebis)
Peperonata (pommes de terre et poivrons aigre-doux)

Accompagnement : Salade fenouil-orange aux pistaches

Dessert : Parfait aux amandes d’Avola caramélisées

Vin rouge

Les femmes chez Verdi

Verdi à travers quatre œuvres :
Gilda, femme angélique (Rigoletto, 1851)
Violetta, femme mûre (La Traviata, 1853)
Aida, femme tourmentée (Aida, 1871)
Lady Macbeth, femme ambitieuse (Macbeth, 1847 e 1865)

Entrées « Aida » : lentilles au cumin, aubergines au tahini (crème de sésame)

Premier plat : Ravioli « Gilda » maison à la mode de Mantoue (farcis à la citrouille, aux amaretti et aux poires confites) sur sauce au parmesan

Second plat : Tourte au saumon « Lady Macbeth »

Dessert : Mousse au chocolat « Violetta »

Vins : Prosecco ou Lambrusco

Puccini, Tosca

Tosca fut créé le 14 janvier 1900 au Théâtre Costanzi de Rome. Les trois actes se déroulent à Rome, entre les murs du palais Farnèse et la terrasse du Château Saint-Ange. Le compositeur Giacomo Puccini, était un passionné de gastronomie toscane. Il se délectait de gibier et de crème caramel appelé alors « lait à la portugaise ».

Entrée : Crostini au chou noir de Toscane
Premier plat : Risotto de poissons
Second plat : Pintade braisée

Accompagnement : Haricots aux herbes aromatiques

Dessert : Panpepato* au Vinsanto (vin doux italien de dessert toscan)

De quoi est composé ce dessert ? Pour en savoir plus, cliquez sur : panpepato

Vin rouge

Quel gourmand ce Rossini!

Pour le menu Rossini : 5€ par personne supplémentaire.

La Musique de Rossini, à son image, est empreinte de bonne humeur et de vivacité.
Bon vivant et fin gourmet, Rossini s’intéresse aussi à la gastronomie : il invente des recettes auxquelles il donne le nom de ses opéras : Tarte Guillaume Tell, Bouchées de la Pie Voleuse.  Le fameux Tournedos Rossini quant à lui est un évident hommage au compositeur mais le mystère reste entier pour lui en attribuer l’invention.

Entrées : Amuse-gueules à la mousse de poulet, jambon, gorgonzola et mortadella

Premier plat : pâtes maccheroni à la Rossini, aux champignons et à la truffe

Second plat : Tournedos Rossini revisités par Ippolita

Accompagnement : Salade vinaigrette Rossini
Dessert : Tarte Guillaume Tell et sa crème diplomate aux pommes et à la liqueur
Vin rouge 

 

 

Panoramas de Rome

Pensez aux rooftop des hôtels de place Navone et du Panthéon, comme l’hôtel Raphael largo febo 2, mais aux collines bien entendu !

Image

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

La colline du Janicule

Pour une vue large sur Rome et une balade calme, ombragée et à l’écart des voitures bruyantes. Il est possible à partir du Trastevere d’y aller apprécier une vue panoramique sur les toits romains. Accès de via Garibaldi.

Vues Rome (12)

Vue de la villa Médicis

De la colline du Pincio

-> Des jardins de la villa Médicis

Vous ne pourrez visiter qu’avec un guide uniquement au sein de la Villa Médicis sur la colline du Pincio. La plus large et proche des toits avec une vue imprenable sur la capitale ! Le coup de cœur de Si Rome m’était contée.

vue villa medicis 2019

-> Vue de la rue trinità dei monti et son belvédère

Vous pourrez jouir de la vue sur la place du Peuple, sans entrer dans Villa Médicis

Pour le coucher de soleil, c’est le meilleur endroit !

vues rome 2016 (20)

Vue de la colline du Capitole

-> Pour voir les toits du ghetto de la terrazza caffarelli ( de la cafétéria des musées du Capitole) tout en dégustant un bon café italien. Accessible de la colline du Capitole sans entrer dans les célèbres musées. Passez sous un petit arc puis à gauche.

roma (36)

vue du capitole (2)

->  Mais aussi sur les ruines du forum romain en visitant les musées du Capitole.

Phots Musée du capitole (5).jpg

Vue des musées du Capitole, sur le forum romain

Vue des Scuderie du Quirinal

De la colline du Quirinal, une des sept colline de Rome. Les scuderie est le lieu des meilleures expositions, bientôt une exposition sur Pompéi en octobre 2019!

vue des scuderie del quirinale (3)

vue du pantheon (1)

Vue du Château Saint Ange

Un drink avec vue aussi sur le Vatican et le Tibre, fleuve de la cité éternelle.

bar con affaccio sulla Basilica di S.Pietro giro scoperto Alex 7

vues rome 2016 (7)

Vue de la coupole de St Pierre

Vue sur place St Pierre et sur les jardins du Vatican

Il faut forcément faire 320 marches à pied, malgré l’ascenseur.

De 8h à 18h ( ferme à 17h l’hiver) / Ascenseur puis à pied (320 marches)  Billet € 7.00 ( pas de coupe-file possible)/ A pied 551 marches Billet € 5

jardin vatican

Vue de l’hôtel Fontana au dessus de la fontaine de Trevi

Pour un drink romantique le soir, espace fermé, déconseillé l’été. Hôtel Fontana piazza Trevi

vue fontaine de Trevi hotel fontana

Vue des derniers niveaux du Colisée

Du Colisée. Vues sur la colline du Palatin et les fouilles récentes de la domus aurea de l’empereur Néron.

Belvedere Colisée 2019 (100)Belvedere Colisée 2019 (59)

Vue de l’hôtel Fortyseven

Au-dessus de la place bocca della verità. Vue sur le temple d’Hercule du forum boarium. Hotel fortyseven Via Luigi Petroselli, 47

vue de l hotel 47 (1)

Vue du Vittoriano, autel de la patrie

Rome à 360 degré ! La plus ample  car au sommet du plus haut monument de Rome avec St Pierre : 140 mètre de hauteur ! Les romains le connaissent mieux sous le nom machine à écrire, étant donné sa forme. Autant vous dire qu’ils ne l’aiment pas beaucoup ! Ascenseur en verre pour y monter. Piazza Venezia.

vittoriano (79)vittoriano (74)

Vue du First hôtel

Une des vues les plus romantiques. Près de la place d’Espagne. Un bel apéritif vous attend ! The first hotel via del vantaggio, 14

vue Rome stephane (9)

La colline de l’Aventin

Promenade au cœur du jardin des orangers de la colline de l’Aventin. Parc public à deux pas du fameux circus maximus (où se déroulaient les courses de char sous l’Antiquité). Poursuivez jusqu’à la place des chevaliers de Malte et regardez par le trou de serrure !

aventin qurinal trajan rue (13)

 

vue trou serrure

Vue du trou serrure – Colline Aventin

 

Que commander au restaurant ?

Ce petit guide culinaire vous sera utile pour déguster des plats typiquement romains dans des lieux vraiment romanacci !

Les romains cuisinent simplement, avec trois ingrédients seulement, ces mets viennent émoustiller vos papilles. C’est une cuisine populaire, on y trouve souvent les abats. Chez eux, il faut rendre honneur au maitre de maison, vous devrez manger jusqu’aux … pastarelle (choux à la crème) !

Comment choisir un endroit où se délecter quand on a marché toute la journée… on fait facilement 14km par jour en traversant le centre historique, tout se faisant à pied.

Bien analyser le menu exposé à l’extérieur : la carte ne doit pas être, si possible, traduite en plusieurs langues. Même si c’est bondé, même s’il y a les nappes à carreaux caractéristiques, je dis non. Mais rendez vous plutôt, là où cela parle fort et où  les italiens gesticulent, et comme le disait Jean Cocteau, ce sont des français de bonne humeur !

Évidemment, évitez surtout les places connues comme Spagna ou Navona, les racoleurs, ou les légumes exposés dans la rue ! Continuez quelques minutes, en vous perdant dans les méandres des ruelles de la ville éternelle…

Bruschetta

Il n’y a pas que la Bruschetta !

Antipasto / Entrées

Suppli boulette de riz fritte à la tomate et mozarella

 Filetti di baccalà beignets de morue

Fior di zucca beignet de fleur de courgette faisant partis des fritti (olive, mozzarelle, anchois…)

Primo / pâtes ou riz

Attention il y a une typologie de pâtes pour chaque sauce, et c’est un scandale si vous coupez vos spaghettis!

Bucatini all’amatriciana joue de porc salée originaire de la petite ville d’Amatrice, à la limite du Latium et des Abruzzes, fromage de brebis appelé pecorino, tomate, piment

Penne all’arrabiata, pâtes légèrement pimentées ail, piment

 Spaghetti o Tonarelli Cacio e pepe, pâtes aux poivre et fromage de brebis appelé pecorino

 Gnocchi (prononcez nioki) à la semoule au parmesan

 Risotto funghi porcini aux cèpes, même si le risotto est piémontais et que ce plat est plutôt toscan, c’est toujours un délice !

Zuppe di farrò, soupe à l’épeautre et toutes de types de soupes comme pasta e ceci, pâtes aux pois chiches

Spaghetti alle vongole, aux tellines, ail et persil

Secondi / Plats de résistance

Saltimbocca alla romana, veau, jambon de parme, sauge, vin blanc

Stracetti e rucola, bœuf avec roquette, vinaigre et copeaux de parmesan

Scaloppina di vitello, escalope de veau, juste un peu de citron et c’est divin !

Abbacchio scottadito, agneau de lait

Involtini roulés de veau avec différents ingrédients jambon ou fromage

Porchetta cochon de lait grillé, laurier

Calamari farciti o fritti, calamar farcis ou frits

Seppie con piselli, sèche aux petits pois

POUR LES AMATEURS :

Pajata, intestin de veau de lait

Coda alla vaccinara, queue de bœuf sauce tomate et céleri

Trippe alla romana, à la menthe et au fromage pecorino

Coratella, différents abats d’agneau (poumon, cœur, foie, thymus) mijotés avec des oignons dans du vin blanc.

Contorni / Légumes

Les légumes sont à demander en plus de la viande, c’est un plat à part.

Patate al forno Pommes de terre au four au romarin

 cicoria, chicorée sautée à la poêle avec ail, piment relevé et un peu amer

Puntarelle (en hiver seulement pousses de chicorée, sauce composée d’ail pilé aux anchois, bon vinaigre de vin)

Fave Fèves crues avec des petits morceaux de pecorino ou préparées avec des oignons et de la pancetta

Carciofi alla Giudia artichauts frits de la cuisine traditionnelle juive romaine

Carciofi alla romana Coeur d’artichaut « mammola », persil, menthe, chapelure

Dolci / Desserts

On connait tous le tiramisu, la panna cotta, parfois vous trouverez :

Torta della nonna, tourte à la crème pâtissière et pignons

Pastiera napoletana, tarte à la ricotta et fleur d’oranger

Zuppa inglese biscuits à la cuillère trempés dans de l’alkermès et disposés en alternance avec des couches de crème pâtissière

Fruttini fruit givré

Liquori/ Liqueurs

Mirto obtenue par macération de baies de myrte ou d’un mélange de baies et de feuilles

Amaro obtenue par macération d’herbes, racines, fleurs, écorces, zestes d’agrumes et autres épices dans de l’alcool

Petites sélections :

  • Trattoria Tanto per magna, Via Giustino de Jacobis, 9 (metro Garbatella)
  • La Tavernaccia, via Giovanni da Castelbolognese 63 (quartier Trastevere) où vous trouverez les fruttini
  • Filetti di baccalà, piazza dei librai (quartier campo dei fiori)
  • Il pentagrappolo: bar à vin où déguster fromage et charcuterie. Soirée romantique garantie, live jazz vendredi et samedi soir. Via celimontana, 16. (quartier Colisée)
  • Pizza al taglio: Forno, place campo di fiori et Pinsere, via Flavia, 98 (quartier Termini)
  • Caffé Saint’Eustachio, piazza Sant’Eustachio (quartier Panthéon)

Pourquoi Rome ?

Souvent les visiteurs me demandent pourquoi j’ai choisi Rome. Voici quelques explications pour vous prouver que ce n’est pas que pour le soleil !
A Rome 1.469,17 ha (dont 38,9 ha correspondent au Vatican) sont répertoriés par l’Unesco dans la célèbre World Heritage List.

Le centre historique, inclus dans les murs auréliens, ne comprend pas moins de 25.000 lieux d’intérêt historique, archéologique et environnemental.

Pensez aussi aux souterrains : 120 lieux visibles, et tout n’a pas été fouillé: imaginez  20 mètres de stratification pendant 2800 ans d’histoire.
Rome est la ville avec le plus de monuments au monde, et par m2 !

Et puis on peut se rendre à la mer en une demi-heure ou se délasser dans les nombreux parcs …. Là aussi, les capitales européennes n’ont qu’à bien se tenir : 7680 ha d’espaces verts en comptant la banlieue et 1055 ha dans le centre ! Pour en profiter, je vous conseille le parc Celimontana, Doria Pamphilj et bien sûr Villa Borghèse.
Mais pour ceux qui voudraient la vraie campagne, il suffit de rejoindre la via appia antica, à 5 km du cœur de la ville, pour voir moutons, fermes et ruisseaux.

Difficile de faire des choix !
A ne pas manquer le quartier Trastevere (autour de Santa Cecilia), les rues autour de place Navone (via dei coronari et via governo vecchio), via appia antica, via Margutta et la Villa Médicis, les collines de l’Aventin et du Célius.

Sans oublier le farniente, la dolce vità et la chaleur des habitants qui séduisent 30 000 français expatriés. Il existe un humour proprement romain, des traditions vivantes (on parle encore le dialecte romain !) et une vie de quartier qui vous transportent dans une ambiance des villages italiens du sud.

Je mentirais de ne pas vous avouer que la gastronomie m’a comblée aussi. Évidemment, les romains ne cuisinent pas uniquement les pizzas et les pâtes. Goûter les stracetti e rucola, saltimbocca alla romana, etc..voir en détail : Que commander au restaurant

Pour les amateurs de montagne, les premières pistes sont à 1h30 de Rome, alors quand venez – vous vous installer ici ?

L’humour romain le voilà, à regarder avec les sous-titres et au troisième degré !

Paris vs Rome centre historique

Paris vs Rome Espaces verts

Paris vs Rome les espaces verts 2