Panoramas de Rome

Pensez aux rooftop des hôtels de place Navone et du Panthéon, comme l’hôtel Raphael largo febo 2, mais aux collines bien entendu !

Image

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

La colline du Janicule

Pour une vue large sur Rome et une balade calme, ombragée et à l’écart des voitures bruyantes. Il est possible à partir du Trastevere d’y aller apprécier une vue panoramique sur les toits romains. Accès de via Garibaldi.

Vues Rome (12)

Vue de la villa Médicis

De la colline du Pincio

-> Des jardins de la villa Médicis

Vous ne pourrez visiter qu’avec un guide uniquement au sein de la Villa Médicis sur la colline du Pincio. La plus large et proche des toits avec une vue imprenable sur la capitale ! Le coup de cœur de Si Rome m’était contée.

vue villa medicis 2019

-> Vue de la rue trinità dei monti et son belvédère

Vous pourrez jouir de la vue sur la place du Peuple, sans entrer dans Villa Médicis

Pour le coucher de soleil, c’est le meilleur endroit !

vues rome 2016 (20)

Vue de la colline du Capitole

-> Pour voir les toits du ghetto de la terrazza caffarelli ( de la cafétéria des musées du Capitole) tout en dégustant un bon café italien. Accessible de la colline du Capitole sans entrer dans les célèbres musées. Passez sous un petit arc puis à gauche.

roma (36)

vue du capitole (2)

->  Mais aussi sur les ruines du forum romain en visitant les musées du Capitole.

Phots Musée du capitole (5).jpg

Vue des musées du Capitole, sur le forum romain

Vue des Scuderie du Quirinal

De la colline du Quirinal, une des sept colline de Rome. Les scuderie est le lieu des meilleures expositions, bientôt une exposition sur Pompéi en octobre 2019!

vue des scuderie del quirinale (3)

vue du pantheon (1)

Vue du Château Saint Ange

Un drink avec vue aussi sur le Vatican et le Tibre, fleuve de la cité éternelle.

bar con affaccio sulla Basilica di S.Pietro giro scoperto Alex 7

vues rome 2016 (7)

Vue de la coupole de St Pierre

Vue sur place St Pierre et sur les jardins du Vatican

Il faut forcément faire 320 marches à pied, malgré l’ascenseur.

De 8h à 18h ( ferme à 17h l’hiver) / Ascenseur puis à pied (320 marches)  Billet € 7.00 ( pas de coupe-file possible)/ A pied 551 marches Billet € 5

jardin vatican

Vue de l’hôtel Fontana au dessus de la fontaine de Trevi

Pour un drink romantique le soir, espace fermé, déconseillé l’été. Hôtel Fontana piazza Trevi

vue fontaine de Trevi hotel fontana

Vue des derniers niveaux du Colisée

Du Colisée. Vues sur la colline du Palatin et les fouilles récentes de la domus aurea de l’empereur Néron.

Belvedere Colisée 2019 (100)Belvedere Colisée 2019 (59)

Vue de l’hôtel Fortyseven

Au-dessus de la place bocca della verità. Vue sur le temple d’Hercule du forum boarium. Hotel fortyseven Via Luigi Petroselli, 47

vue de l hotel 47 (1)

Vue du Vittoriano, autel de la patrie

Rome à 360 degré ! La plus ample  car au sommet du plus haut monument de Rome avec St Pierre : 140 mètre de hauteur ! Les romains le connaissent mieux sous le nom machine à écrire, étant donné sa forme. Autant vous dire qu’ils ne l’aiment pas beaucoup ! Ascenseur en verre pour y monter. Piazza Venezia.

vittoriano (79)vittoriano (74)

Vue du First hôtel

Une des vues les plus romantiques. Près de la place d’Espagne. Un bel apéritif vous attend ! The first hotel via del vantaggio, 14

vue Rome stephane (9)

La colline de l’Aventin

Promenade au cœur du jardin des orangers de la colline de l’Aventin. Parc public à deux pas du fameux circus maximus (où se déroulaient les courses de char sous l’Antiquité). Poursuivez jusqu’à la place des chevaliers de Malte et regardez par le trou de serrure !

aventin qurinal trajan rue (13)

 

vue trou serrure

Vue du trou serrure – Colline Aventin

 

Dîner chez l’habitant en musique !

La chaleureuse et pétillante Ippolita vous reçoit dans son appartement cosy, au cœur des ruelles du Trastevere.


Plafonds en bois, sol en terre cuite, ameublement et déco vintage, vous êtes dans un cadre typiquement romain.

Ippolita, passionnée de musique classique, pianiste et fin cordon bleu propose une introduction musicale, illustrée par de délicieux mets tant aimés des compositeurs.

La soirée commencera autour d’un verre de bienvenue, agrémentée par l’écoute d’extraits musicaux, qu’Ippolita commentera de façon plus ou moins technique selon son auditoire.

papale (1)

 

La maîtresse de maison parle anglais et espagnol. Un service de traduction en français est disponible sur demande : 50 euros.

Les menus pourront être adaptés en cas d’allergies à certains aliments, ainsi que les vins.

 Non disponible du 23 juin au 30 septembre

Tarifs (en privé, pas d’autres participants)

Dîner assis :

 De 2 à 4 participants : 50€ par personne

De 5 à 7 participants : 45€ par personne

Buffet de 8 à 12 personnes : 30€ par personne

Pour le menu Rossini : 5€ par personne supplémentaire.

Contact par mail : ac@siromemetaitcontee (merci de me préciser le menu choisi, si intolérances et besoin d’un traducteur).

8 menus au choix

foto ippolita diner habitant blog

 

La musique romaine : entre palais et théâtre

Plats inspirés des lieux caractéristiques de la musique classique à Rome :

Oratoire Saint Philippe Neri, chapelle Sixtine, théâtre Costanzi.

Entrée : pizza figues et mortadelle, artichauts à la romaine

Premier plat : Pâtes Fettuccine alla carbonara (la vraie, sans crème fraîche !)

Second plat : Coda alla vaccinara, spécialité romaine (queue de bœuf sauce tomate et céleri)

Accompagnement : Puntarelle* (ou autres légumes selon la saison)

Dessert : Tiramisù

Vin rouge

* pousses de chicorée, servies avec une sauce composée d’ail pilé

aux anchois, auxquels on ajoute du vinaigre de vin.

Du classique au lyrique : made in Italy 

L’éloge de la musique italienne, de la musique baroque à l’Opéra.

Dégustation à choisir à l’avance par tous les participants

Entrées : Peperonata (pommes de terre et poivrons aigre-doux) ou bruschetta à la tomate

1 plat au choix entre : pâtes aux aubergines, tomates, ricotta ou pâtes au potiron maison ou risotto aux fruits de mer

1 plat au choix entre : tourte de poisson aux câpres ou roulés de viande ou boulettes de viande sauce tomate ou pintade braisée

1 dessert au choix entre : blanc- manger aux amandes à la cannelle ou tiramisù ou gelée au melon (ou pastèque selon saison)

Vin rouge

Stanley Kubrick : 5 films en musique !

Pour changer du répertoire italien, chaque plat évoquera un film

Entrées : Mousse gorgonzola chocolat noix et muscat : Eyes wide shut

Premier plat : Risotto au safran caramélisé : Shining

Second plat : Saumon à la bière Guinness : Barry Lyndon

Accompagnement : Navet noir de forme carré : l’Odyssée de l’espace

Dessert : Crème de lait au gingembre : Orange mécanique

Vin rouge

Mozart : Don Giovanni

Don Giovanni, inspiré de la vie de Casanova…soit le charme à l’italienne

Entrées : mousse gorgonzola poire chocolat noix et miel, pommes de terre au café, pesto d’anchois

Premier plat : Tagliatelle maison au canard

Second plat : Bouchées filets de porc aux fruits secs

Dessert : Mousse chocolat et fraise

Dessert : Mousse chocolat noir et piment

Vin rouge

Pietro Mascagni : Cavalleria Rusticana

« Cavalleria rusticana » a été créé au Teatro Costanzi de Rome en 1890. Quelque part en Sicile, Turiddu, avant de partir pour l’armée, était tombé amoureux de Lola. Cette dernière, lasse de l’attendre, finira par épouser le charretier Alfio. A son retour, Turiddu fera la cour à Santuzza.
Cependant, attiré de nouveau par Lola, il profitera des absences d’Alfio pour rencontrer son ancienne flamme. Santuzza, affligée, lui clame qu’elle l’aime encore bien qu’il l’ait trahi. Turiddu lui fait croire que sa vie serait menacée, si Alfio venait à découvrir leurs étreintes …

Entrées : Pecorino (fromage) sicilien et confiture de citron, omelette aux artichauts, pani cunsato (bruschetta aux tomates, olives noires, concombre, oignons, basilic et origan)

Premier plat : Timbale d’anellini* à la Norma (pâtes en forme d’anneau aux aubergines, tomates, ricotta)

Second plat : Sciusceddu de Messine (boulettes de bœuf et crème de ricotta de brebis)
Peperonata (pommes de terre et poivrons aigre-doux)

Accompagnement : Salade fenouil-orange aux pistaches

Dessert : Parfait aux amandes d’Avola caramélisées

Vin rouge

Les femmes chez Verdi

Verdi à travers quatre œuvres :
Gilda, femme angélique (Rigoletto, 1851)
Violetta, femme mûre (La Traviata, 1853)
Aida, femme tourmentée (Aida, 1871)
Lady Macbeth, femme ambitieuse (Macbeth, 1847 e 1865)

Entrées « Aida » : lentilles au cumin, aubergines au tahini (crème de sésame)

Premier plat : Ravioli « Gilda » maison à la mode de Mantoue (farcis à la citrouille, aux amaretti et aux poires confites) sur sauce au parmesan

Second plat : Tourte au saumon « Lady Macbeth »

Dessert : Mousse au chocolat « Violetta »

Vins : Prosecco ou Lambrusco

Puccini, Tosca

Tosca fut créé le 14 janvier 1900 au Théâtre Costanzi de Rome. Les trois actes se déroulent à Rome, entre les murs du palais Farnèse et la terrasse du Château Saint-Ange. Le compositeur Giacomo Puccini, était un passionné de gastronomie toscane. Il se délectait de gibier et de crème caramel appelé alors « lait à la portugaise ».

Entrée : Crostini au chou noir de Toscane
Premier plat : Risotto de poissons
Second plat : Pintade braisée

Accompagnement : Haricots aux herbes aromatiques

Dessert : Panpepato* au Vinsanto (vin doux italien de dessert toscan)

De quoi est composé ce dessert ? Pour en savoir plus, cliquez sur : panpepato

Vin rouge

Quel gourmand ce Rossini!

Pour le menu Rossini : 5€ par personne supplémentaire.

La Musique de Rossini, à son image, est empreinte de bonne humeur et de vivacité.
Bon vivant et fin gourmet, Rossini s’intéresse aussi à la gastronomie : il invente des recettes auxquelles il donne le nom de ses opéras : Tarte Guillaume Tell, Bouchées de la Pie Voleuse.  Le fameux Tournedos Rossini quant à lui est un évident hommage au compositeur mais le mystère reste entier pour lui en attribuer l’invention.

Entrées : Amuse-gueules à la mousse de poulet, jambon, gorgonzola et mortadella

Premier plat : pâtes maccheroni à la Rossini, aux champignons et à la truffe

Second plat : Tournedos Rossini revisités par Ippolita

Accompagnement : Salade vinaigrette Rossini
Dessert : Tarte Guillaume Tell et sa crème diplomate aux pommes et à la liqueur
Vin rouge 

 

 

La mer à deux pas de Rome !

Pour vous rendre en bord de mer, à Ostie, à 25 km du centre de Rome, il vous suffit de rejoindre la station de métro « Piramide » (ligne B bleue), direction Laurentina. Dans cette station de métro, vous prendrez un train de banlieue en direction « Lido di Ostia ». Il y en a tous les quarts d’heures. En vingt minutes vous arriverez à l’arrêt « Stella polare », où descendre. Ensuite, c’est à 10 minutes à pied, toujours tout droit, vous ne pouvez pas vous trompez !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ceux et celles qui voudront trouver des coins plus sauvages, il vous faudra prendre un des bus qui part de la station Cristoforo Colombo (tout au bout de cette ligne de banlieue), afin de rejoindre les dits « cancelli « . La plupart des plages sont payantes car gérées par des établissements balnéaires, sauf aux « cancelli « .

Quant au ticket de transport, il est le même pour Ostie, que pour le centre-ville de Rome. Ce ticket appelé BIT est valable 100 minutes pour tram/bus/ train  : 1,50€ l’aller. Il ne vaut que pour un seul aller en métro. Gratuit pour les enfants jusqu’à 10 ans inclus, accompagnés d’un adulte. 

Évidemment, vous devez absolument vous arrêter avant pour visiter la ville antique d’Ostie, très bien conservée. Station sur la même ligne : Ostie antique

On peut profiter pleinement de la mer en hiver à Rome, le temps étant très souvent dégagé en bord de plage. Je vous conseille ce restaurant de poissons :

Soul Kitchen, Lungomare Paolo Toscanelli, 119.Tel. :0039 06 567 4205

Et si vous poussez à pied un peu plus loin, goutez au célèbre Krapfen, un beignet au chocolat ou à la crème qui est servi sur un drôle d’engin suspendu dans les airs, ressemblant à une fusée. Effet garanti sur nostri bambini ! P.zza Anco Marzio, 18.

Krapfen

Allez, je vous confie un de mes lieux secrets ! Un endroit où se ressourcer qui donne sur le bord de mer :

Victoria Regeneration SPA
Lungomare Paolo Toscanelli, 195 – 00121 Lido Ostia (Roma)
Telefono: +39 06 86760394
Victoria Spa

Pour ceux qui seront en voiture, je vous suggère les plages de l’Argentario, de Sperlonga et Gaeta.

La France à Rome : la Villa Médicis

Une soirée différente à Rome ? J’ai ce qu’il vous faut  : cinéma, concerts, activités culturelles en français dans un lieu magique ! Expositions et programmes culturels de la Villa Médicis

Pensez aux jeudis de la villa, c’est gratuit et ouvert à tous le soir ! Ou encore à Villa Aperta festival pop, électro, rock en juin.

Siège de l’Académie de France, la villa Médicis a une vue imprenable sur la ville éternelle. Cette superbe demeure renaissance doit sa renommée aux illustres pensionnaires de l’institution, titulaires du « Prix de Rome« .

Parmi ceux dont la réputation n’est plus à faire, citons Debussy, Berlioz, Baltard.

Imaginez-les se promenant en quête d’inspiration au cœur des jardins à l’Italienne de l’époque du cardinal Ferdinand de Médicis.

Alors avant d’arpenter les parterres lors des visites guidées (obligatoires, on ne s’y balade pas seuls), voici un avant-goût grâce à Fabien de Romasecondome, LE youtubeur de Rome : 

 

 

Où pique-niquer dans les parcs de Rome ?

Rome s’enorgueillit d’avoir 35 parcs et jardins qui couvrent jusqu’à 180 ha ! Si Rome m’était contée vous en conseille quelques-uns ….

Jardin sur la Colline du Palatin

Haute de 70 mètres, la célèbre colline accueillait un jardin botanique, aménagé au XVIIe siècle par la grande famille seigneuriale que sont les Farnèse. Point de vue insolite sur les toits du Capitole et fraicheur garantie. Avec le billet du Colisée  durant deux jours, vous pourrez accéder à la colline depuis la rue San Gregorio.

 Jardin Villa Celimontana (Au-dessus du Colisée)

villa celimontana

Villa Celimontana

Végétation luxuriante pour cette villa crée en 1582 par la famille Mattei. A ne pas manquer : l’obélisque provenant du temple du soleil à Héliopolis, de l’époque de Ramsès II, placé au sein du parc en 1584. Proche de ce dernier, se cache une vue imprenable sur les thermes de Caracalla ainsi qu’un nymphée d’époque maniériste.

Jardin sur la colline du Janicule (trastevere)

Pour une vue large sur Rome et une balade calme, en dehors de la cohue de la capitale italienne. Il est possible d’y accéder de vicolo del cedro au cœur du quartier Trastevere pour y apprécier une vue panoramique sur les toits romains. En profiter pour voir la fontaine de l’Aqua Paola, célébrée dans le film oscarisé de la grande bellezza de Sorrentino.

 Parc Villa Doria Pamphilj (trastevere)

A l’ouest de Rome, le plus grand parc de Rome avec 184 hectares. Une idée de balade pour y rencontrer des romains faire du sport ou sur les pistes cyclables. Accès possible de la colline du Janicule. La villa même, est née comme résidence de campagne de la famille Pamphilj, sous le pontificat d’Innocent X (1644-1655).

Ce parc de 80 hectares, outre la célèbre Galerie Borghèse comprend la Villa Giulia, le palais des Beaux-Arts, l’école d’architecture, etc…

Quelques fontaines, de nombreuses sculptures en ont fait un havre de paix au milieu de l’agitation de la ville, très prisé des romains et des touristes. De là, vous pourrez rejoindre le belvédère du Pincio, pour admirer la place du Peuple. Le lac peut accueillir quelques courtes promenades en barque. (Ne manquer pas les écureuils pas farouches pour un sou, et un tour en rosalie).

Jardins des orangers (appelé aussi parc savello)

parc oranger

Vue sur la coupole de Saint Pierre

Le Giardino degli Aranci (jardin des orangers) est situé sur une des sept célèbres collines, l’Aventin. Panorama romantique sur le centre historique, donnant sur le grand cirque, où avaient lieu, dès l’époque étrusque, des courses de char sous le regard électrisé de 250 000 spectateurs !|

Parc Villa Borghese (Au-dessus de la place d’Espagne)

Piazza di Siena, villa Borghese

Ce parc de 80 hectares, outre la célèbre Galerie Borghèse comprend la Villa Giulia (musée étrusque), le palais des Beaux-Arts, l’école d’architecture, etc…
Quelques fontaines, de nombreuses sculptures en ont fait un havre de paix au milieu de l’agitation de la ville, très prisé des romains et des touristes. De là, vous pourrez rejoindre le belvédère du Pincio, pour admirer la place du Peuple. Le lac peut accueillir quelques courtes promenades en barque. Ne manquer pas les écureuils et un tour en rosalie.